Si vous prenez bien soin de votre compagnon de tous les jours, vous remarquerez très rapidement sans l’ombre d’un doute, les différents symptômes de la giardiose. Présence de sang, selle molle ou diarrhée collante sont entre autres des caractéristiques manifestes de la présence d’une giardiose chez le chien. Découvrez dans cet article comment procéder pour traiter efficacement cette affection de manière naturelle afin que votre chien recouvre sa pleine forme.

La giardiose : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’utiliser un traitement pour guérir votre compagnon du mal qui le ronge, il serait bien que vous sachiez mieux de quoi il souffre, comment se manifeste ce mal, ses caractéristiques et comment le prévenir. La giardiose est en effet une maladie qui touche essentiellement les chiens. Elle se détecte fréquemment chez des chiots de moins de 6 mois et s’attaque le plus souvent à l’appareil digestif de ces derniers. La giardiose est causée par un parasite qu’on peut nommer le Giardia. Cette maladie touche particulièrement l’intestin et le tube digestif des chiens. Obtenez la source : en cliquant ici. Il est à noter que la maladie est contagieuse. Une fois que votre compagnon est infecté, il représente un élément de contamination. Il est susceptible de contaminer d’autres espèces animales, mais également les humains d’un simple toucher. C’est bien là que se trouve le danger, il urge de traiter rapidement votre chien lorsque vous remarquez chez lui les symptômes de la giardiose.

Les caractéristiques et symptômes de la giardiose

Le parasite microscopique à l’origine de la giardiose s’infiltre dans le tube digestif du chien, se développe et se reproduit en grande quantité entrainant ainsi dans l’organisme de ce dernier, des troubles intestinaux. Lorsqu’elle attaque le chien, elle le prive de certains nutriments afin de l’affaiblir. Les symptômes de la giardiose sont pour la plupart confondus avec ceux de l’intoxication alimentaire, raison pour laquelle vous devez être un parfait observateur. Les premiers signes de contamination devraient vous alerter, car ils sont bien visibles. Il s’agit :

  • D’une perte de poids et d’énergie du chien ;
  • D’une diarrhée chronique et fréquente ;
  • Des selles aux couleurs verdâtres et grisâtres ;
  • Des selles gluantes et luisantes ;
  • D’une hausse de l’appétit ;
  • De violentes douleurs stomatiques.

La giardiose est une maladie bénigne, mais peut s’avérer être dangereuse pour les chiots parce qu’elle affaiblit le corps de l’animal et entraine une grande déshydratation du chien. Par contre, cette maladie dans l’organisme de certains chiens adultes passe inaperçue parce que ces derniers ne présentent aucun symptôme. De ce fait, ils représentent un réceptacle pour la giardiose et par conséquent renforcent le risque de contamination. C’est pourquoi il est nécessaire de faire passer un test à votre chien au moment où vous l’achetez afin de connaitre les maladies dont il pourrait souffrir. Toutefois, cherchons à connaître les origines de cette maladie aux allures bénignes, mais qui sans traitement devient dangereuse tant pour l’animal que pour l’être humain. 

L’origine de la giardiose

Plusieurs éléments sont à prendre en compte en ce qui concerne la provenance de la giardiose.  Il y a entre autres :

La contamination par l’environnement

Il arrive très souvent que les vétérinaires vous rassurent que la maladie chez votre chien provient de son environnement ou de son milieu de vie immédiat. Il aurait trainé où il ne fallait pas ou aurait reniflé les excréments d’un autre chien atteint de la giardiose. Des traitements pour assainir l’espace vital de votre animal s’avèrent donc nécessaires.

La contamination par l’alimentation

Tout comme la plupart des parasites qui ont besoin d’un environnement favorable pour se développer, le paraiste vecteur de la giardiose également se multiplie dans l’intestin et le tube digestif de votre animal si ces derniers lui sont favorables. Par conséquent, nourrir sainement et de manière équilibrée votre chien l’expose moins à une quelconque contamination de la giardiose. Vous devez alors vous assurer que les aliments que vous lui donnez répondent parfaitement à ses besoins naturels. Toutefois, si votre chien se trouve être contaminé la bonne attitude à adopter est de le faire dépister surtout si vous remarquez qu’il souffre de diarrhées chroniques. Conduisez-le chez le vétérinaire pour qu’il l’examine afin d’établir un diagnostic de la santé de votre animal.

Le diagnostic de giardiose par un vétérinaire


Parce que la giardiose est une affection qui est pour la plupart du temps confondu avec celle de l’intoxication alimentaire, il est très rare que les vétérinaires l’associent dans les tests parasitaires classiques. Le Giardia, parasite responsable de la maladie n’est pas visible à l’œil nu, ce qui fait que les vétérinaires passent à côté du diagnostic. Il vous revient donc de demander à votre spécialiste d’effectuer un test de la giardiose sur votre chien dès qu’apparaissent les premiers symptômes. Le test se fait grâce à l’analyse des selles de votre chien. Pour ce faire, il existe deux grands procédés de dépistage de la maladie. Il s’agit en premier lieu de procéder à un examen direct qui permettra de rechercher la présence d’un quelconque parasite ou des kystes dans les selles fraîches de votre animal. Pour la seconde méthode, il s’agit de se référer à la technique par flottaison. Elle consiste à mélanger les selles du chien à une solution préparée afin de vite détecter la présence des kystes. Pour avoir un test satisfaisant et juste, il n’y a que le vétérinaire qui soit habileté à réaliser ces analyses et ceci sur plusieurs fois et à plusieurs reprises. Il peut arriver que vous ne trouviez pas de kystes dans les selles d’un chien souffrant. Après un diagnostic positif, quoi de plus normal que d’opter pour un traitement efficace du mal.

Les différents traitements de la giardiose

Une fois que le diagnostic et le test sont positifs, il s’avère donc nécessaire de penser à traiter votre chien afin de le soulager du mal qui le ronge. Ces quelques traitements sont entre autres, les plus efficaces et les plus susceptibles de vite guérir votre animal.

Le Panacur

Le Panacur est un vermifuge que vous devez tester comme traitement pour le rétablissement de votre animal de compagnie. Le vétérinaire peut vous le recommander et vous le prescrire pour le traitement de votre chien. Celui-ci peut durer 5 à 10 jours. Il est vérifié que 60 % des cas de Giardiose sont guéris grâce au traitement à base du vermifuge Panacur.

Le Metrobactin ou le Flagyl

Le Metrobactin constitue le second traitement contre la giardiose. C’est un traitement fait à base d’antibiotique. Pour traiter efficacement votre chien, les spécialistes de la santé des chiens vous prescriront le Metrobactin ou même son équivalent, le Flagyl. Ce sont des antibiotiques efficaces pour traiter la giardiose, mais il peut arriver que leurs effets secondaires soient considérables. Nous vous proposons dans ce cas d’entamer le traitement uniquement sous surveillance vétérinaire afin d’éviter d’autres malaises à votre chien. Vous devez accompagner le traitement d’une alimentation équilibrée et de qualité au risque de voir votre chien rechuter.

Les aliments qui favorisent la propagation de la giardiose

Pour que la giardiose ne récidive pas en cours ou après le traitement, il est important que vous soyez informé sur les aliments qui sont susceptibles de favoriser le développement de la maladie. Évitez de donner à votre chien des aliments qu’il ne digèrera pas parce que les aliments non digérés se regroupent dans son intestin et son tube digestif et les irritent. Ceci affaiblit considérablement le système intestinal et digestif de votre chien en favorisant ainsi la prolifération de la Giardiose.

  • Les légumes et les fruits font partie de ces aliments qui sont à la base de l’indigestion de votre animal. Aujourd’hui sur le marché beaucoup de pâtées et croquettes pour chiens sont constituées de ces aliments qui sont néfastes pour la santé des chiens.
  • Les protéines animales de mauvaise qualité se retrouvent pour la plupart du temps dans les farines animales ou les sous-produits animaux. Ces aliments sont toxiques pour les chiens parce qu’ils proviennent des résidus de l’industrie agroalimentaire.
  • Les aliments composés de glucide sont par nature mauvais pour la santé de votre chien. Ce dernier ne peut digérer des aliments dont la teneur est forte en glucides. Pour empêcher la giardiose de revenir, il est important de contrôler dès à présent l’alimentation de votre chien.

Prévenir la giardiose chez le chien

Savez-vous que la Déclaration universelle des Droits de l’Animal stipule dans son article 5-1 que :

L’animal que l’homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs.

Ceci pour vous rappeler l’importance et votre obligation d’assurer une survie de qualité à votre chien. Et donc pour prévenir la giardiose chez ce dernier, il suffit de contrôler son alimentation, son hygiène et le surveiller pour qu’il n’entre pas en contact avec d’autres animaux inconnus. Parce qu’il n’y a pas un traitement spécifique pour prévenir et empêcher la giardiose de prendre possession de l’organisme de votre chien. Vous pourrez également utiliser un produit désinfectant ainsi qu’un appareil à jet de vapeur pour le débarrasser de ses parasites.

Il est important que vous preniez soin de votre chien et d’être attentif à tous ses moindres besoins. Vous pourrez alors pleinement jouir de sa compagnie aussi longtemps que vous le désirez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here