Vous envisagez de rénover votre appartement. Mais étant vous-même une personne bricoleuse dotée d’une certaine expérience, vous avez décidé de limiter le budget alloué aux travaux afin de réaliser de vos mains une partie des travaux. C’est bien réfléchi ! Cependant, si certains travaux sont simples et peuvent être réalisés par une personne bricoleuse comme vous, d’autres par contre, complexes et risqués demandent l’expertise, c’est-à-dire la maîtrise d’un professionnel. De la maçonnerie à la menuiserie en passant par la pose de plaques de plâtre et de parquet, voici les travaux en rénovation qu’il est préférable de confier à un expert.

Sommaire

Toiture, électricité et autres travaux risqués

En rénovation de maison, comme nous le soulignions dans notre introduction, il existe certains travaux qui présentent des risques, notamment pour les profanes. Nous voulons parler ici de la rénovation de la toiture, de la réfection de façade et de la réalisation d’une isolation par l’extérieur. Mais en dehors de ceux-ci, il existe bien d’autres travaux dans lesquels il est préférable de ne pas vous lancer si vous ne disposez pas d’un minimum d’expérience. En effet, tous travaux de remise aux normes ou ayant un impact sur la sécurité du logement (la réfection d’un réseau électrique par exemple) devraient être confiés à un professionnel. Seul ce dernier, grâce aux formations poussées qu’il a eu à suivre dans le domaine, pourra faire le travail et limiter le maximum possible les éventuels dangers que peut-être vous en tant que bricoleur n’auriez pas pu éviter. De plus, l’expert a à sa disposition l’équipement qu’il faut. Cela suppose que non seulement il ne prend aucun risque pendant le chantier, mais ne vous en fait pas prendre non plus.

Les travaux de plomberie

À l’instar de la toiture, de l’électricité et d’autres travaux risqués énumérés ci-dessus, les travaux de plomberie non plus ne s’improvisent pas. En effet, il suffit d’une petite fausse manœuvre et bienvenus dira-t-on aux dégâts. D’une simple fuite d’eau, un petit mauvais maniement en plomberie peut conduire à une inondation ou autres dégâts des eaux. Particulièrement, la salle de bain se présente comme l’une des plus techniques. Nécessitant l’intervention de plusieurs corps de métiers (carrelage et électricité en plus de la plomberie), il est recommandé de ne jamais essayer de se lancer soi-même dans les travaux de rénovation de cette pièce. L’idéal donc serait alors de contacter une entreprise de rénovation de maison, c’est-à-dire quelqu’un qui maîtrise les rouages du métier et sachant coordonner les travaux dans les règles de l’art.

En optant pour la réalisation par vous-même des travaux de rénovation, vous pensez faire un peu d’économie. Mais laissez-nous vous dire que tout pourrait partir en fumée si par exemple votre salle de bain a des problèmes d’étanchéité ou d’évacuation.

Faire des économies, oui, mais si cela doit conduire à votre perte totale, il vaudrait mieux alors ne prendre aucun risque.

Les travaux liés au chauffage, à la climatisation…

Si vos travaux de rénovation touchent au chauffage central, à la chaudière, au poêle à bois, à la climatisation ou encore aux appareils ayant comme source d’alimentation l’énergie renouvelable, veuillez solliciter l’expertise de quelqu’un qui s’y connaît. Pour dire vrai, vos talents de bricoleur ne peuvent être utiles ici. Seul un expert pourra vous aider dans la réalisation de ces travaux qui, comme tous les autres que nous venons d’énumérer, présentent d’importants risques. Savez-vous par exemple comment régler l’appareil de chauffage ou encore la climatisation pour que ceux-ci consomment moins ? Évidemment, la réponse est NON !

Par ailleurs, l’autre avantage que vous avez à confier les travaux à un pro est que vous pourrez bénéficier d’un dédommagement en cas d’incendie. En fait, vous n’êtes pas sans savoir que la loi exige un certain nombre de démarches : un entretien annuel par exemple dans le cas des chauffages bois et des chaudières. Les compagnies d’assurance donc, afin de dédommager leurs clients en cas d’incendie, réclament des attestations de ramonage. Si entre-temps vous aviez fait les travaux vous-même, alors vous auriez tout perdu. Ce qui serait bien dommage !

L’expertise d’un architecte parfois requise

Votre habitation dépasse-t-elle les 150 m² de surface au plancher ? Si vous répondez par l’affirmatif, alors, comme exigé par la loi, vous devez contacter un architecte agréé. De même, il peut arriver que le Plan Local d’Urbanisation (ou PLU en abrégé) vous impose un certain nombre de règles que vous devez strictement respecter en ce qui concerne les matériaux et les couleurs à utiliser pour la façade, mais aussi la toiture.

L’architecte, vous le savez bien, est le professionnel chargé de la conception et de la réalisation d’un édifice. Il aide à réaliser la déclaration de travaux, à faire la demande de permis de construire et permet notamment de faire accélérer la procédure tout en restant en contact avec les architectes des bâtiments en France.

Abattement d’un mur porteur

Envisagez-vous d’enlever certaines cloisons pendant vos travaux de rénovation ? Eh bien, abattre un mur porteur, si vous ne le saviez pas, nécessite avant tout l’intervention d’un architecte et d’un bureau d’études techniques. Pourquoi ? Pour justement s’assurer que cela n’occasionnera pas un problème structural de grande envergure sur l’ensemble de la construction. Si de surcroît il s’agit d’une copropriété ou d’une maison mitoyenne, vous avez alors intérêt à faire ces démarches avec le plus de sérieux afin d’obtenir l’autorisation de votre syndic (mandataire des copropriétaires d’un immeuble chargé de l’exécution des décisions de l’assemblée) et ainsi prévenir tout litige ultérieur avec vos voisins. Aussi, vous avez l’obligation de confier la destruction du mur porteur en question à une entreprise spécialisée dans la réalisation de ce type de chantier.

Par ailleurs, soulignons que l’avis d’un expert est toujours recommandé, même au cas où vous voudriez démolir un mur non porteur. En effet, les murs porteurs étant difficiles à identifier, vous pourrez facilement les abattre à la place des murs non porteurs. Aussi, certains murs non porteurs d’anciennes bâtisses peuvent, avec le temps, devenir semi-porteurs. Vigilance donc ! Demandez toujours l’avis d’un professionnel…

Le saviez-vous ?

Généralement, on pense que le fait de confier ses travaux à un professionnel fait trop dépenser. Ce n’est pas totalement faux, mais vous serez quand même surpris d’apprendre que cela peut bien aussi représenter une opportunité pour limiter les coûts en bénéficiant d’aides. En effet, pour les travaux de rénovation concernant les maisons construites depuis plus de deux ans par exemple, il vous est offert une TVA réduite de 10 % et de 5,5 % s’il s’agit d’une rénovation énergétique. Cependant, il faudrait d’abord prendre par un artisan qualifié RGE, c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement.

Par ailleurs, vous pourrez également bénéficier d’aides spécifiques comme le CITE (Crédit d’Impôt pour la Rénovation Énergétique) ou l’éco-Ptz, les primes de l’Anah, les subventions des fournisseurs d’énergie ou encore des collectivités locales… si vos travaux profitent à l’environnement et sont réalisés par un professionnel RGE dans votre logement principal. Autant de soutiens dont vous ne pourrez pas bénéficier si vous réalisez seuls vos travaux.

Quelle est la meilleure période pour rénover sa maison ?

Le printemps et l’été semblent être les meilleures périodes pendant lesquelles vous pouvez lancer vos travaux de rénovation.

Isolation des murs ou de la toiture, changement des fenêtres, installation électrique, rénovation des peintures et du sol… ça fait autant de travaux qu’il est préférable de réaliser en périodes chaudes. Mais pourquoi ? Eh bien, pour profiter du soleil. En réalité, pendant ces périodes, il y a moins d’intempéries. De plus, les journées sont plus longues ; ce qui permet aux travaux d’avancer plus rapidement. Aussi, les travaux en été offrent davantage de confort. Par exemple, vous êtes d’accord que devoir rénover sa toiture ou changer ses fenêtres en période hivernale serait particulièrement contraignant, notamment lorsque les températures seront négatives.

C’est donc pour ne pas avoir à faire face à ces genres de désagréments, et surtout pour assurer une rénovation de qualité pour sa maison qu’il vaudrait mieux anticiper et s’y prendre suffisamment en avance. En fonction de l’ampleur des travaux et du planning de l’expert contacté, il peut s’écouler trois mois (voire douze) entre la demande de devis et le lancement du chantier. Des délais qui permettent donc de préparer au mieux ces travaux pour pouvoir les commencer au printemps ou en été.

Mais que faire en cas d’urgence ?

Certains travaux, du fait de l’urgence, ne peuvent pas attendre la période recommandée avant d’être exécutés. C’est le cas par exemple lorsque vous rencontrez des problèmes de toiture ou d’isolation. Si malheureusement ceux-ci surviennent en hiver, il est clair que vous aurez la vie difficile, voire impossible. Dans ces genres de situations, nous n’allons pas vous demander d’attendre forcément le printemps ou l’hiver avant de chercher une issue à la situation !

Notre conseil, appelez d’urgence un professionnel agréé. En effet, ce dernier pourra, primo, trouver une solution temporaire pour résoudre le problème et limiter les risques d’aggravation. Après, il pourra procéder à la réparation complète de la zone endommagée.

Une rénovation d’urgence vous oblige donc à vite agir et vous laisse moins de temps pour demander plusieurs devis. Raison de plus d’ailleurs pour prendre les devants et anticiper vos prochains travaux de rénovation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here