La majorité des femmes redoutent leur période menstruelle. Pour certaines, ce laps de temps consacré à un écoulement sanguin est loin d’être une partie de plaisir. En témoignent des douleurs vives au bas ventre, une faiblesse générale, des crampes et même parfois la nausée. Heureusement, il existe malgré tout des solutions diverses pour calmer ces maux. Voici ce que vous devez faire pour diminuer les douleurs menstruelles.

Opter pour des anti-inflammatoires

Lorsque vous souffrez de douleurs menstruelles, les anti-inflammatoires peuvent vous aider à soulager votre mal. L’ibuprofène (Advil, Nurofen) par exemple est un excellent remède contre les règles douloureuses. C’est un anti-inflammatoire non stéroïdien disponible sans ordonnance dans les pharmacies. Il a l’avantage de calmer les migraines et les maux de reins occasionnés par la dysménorrhée. Conformément à la posologie indiquée sur la notice, une dose appropriée vous permettra de vite vous remettre d’appoint.

Cependant, il faut noter qu’il n’a aucun effet chez certaines femmes. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un médecin qui pourrait vous prescrire un produit plus puissant tel que le naproxène ou l’acide méfénamique. Vous devez par contre respecter la posologie prescrite et éviter une surconsommation de médicaments. Abuser de ces comprimés n’est pas l’idéal, car vous pourriez souffrir de brûlures d’estomac et pire, d’ulcère.

Adopter une alimentation adaptée

Les repas que vous consommez avant l’arrivée des menstrues peuvent avoir un impact considérable sur l’intensité de la douleur.

Le premier nutriment qui devrait attirer votre attention est le sucre. Une consommation de sucre de façon excessive entraîne une surproduction d’insuline. L’insuline étant responsable de la production des prostaglandines pro-inflammatoires, ces dernières sont aussi fabriquées en grande quantité. Mais, il faut le rappeler, les prostaglandines pro-inflammatoires sont les principaux responsables des douleurs atroces que vous ressentez. Réguler votre consommation en sucre préviendra les douleurs et limitera considérablement votre souffrance.

Par ailleurs, vous devez prioriser une alimentation riche en oméga-3. Préférez la consommation d’aliments comme :

  • Les sardines ;
  • Le saumon ;
  • Les maquereaux.

Une étude au Danemark a prouvé que les femmes qui ressentent moins de douleur ont une alimentation riche en acides gras oméga-3. D’un autre côté, vous devez tirer un trait sur les viandes rouges et le café lorsque la douleur est présente. Le café augmente bien au contraire les douleurs menstruelles en favorisant le stress. Une astuce de grand-mère consiste à vous gaver de bananes. Ces fruits soulagent également les douleurs du bas ventre.

Faire l’amour pendant les règles

Vous trouverez certainement déplacée une telle pratique pendant les menstrues, mais oui ! Faire l’amour pendant les règles peut soulager la dysménorrhée. Cela implique que vous et votre partenaire ne trouviez aucun inconvénient à faire l’amour pendant les règles. Dans le cas contraire, il est préférable de passer à autre chose. En effet, le fait d’avoir un orgasme peut apaiser les douleurs utérines ou dorsales et les migraines. L’orgasme produit un effet vasodilatateur qui apaise les migraines. De plus, en ces moments-là on a juste envie de douceur. Ainsi, vous faire caresser, chouchouter ou dorloter vous permettra de vous détendre et d’oublier un tant soit peu vos douleurs.

Adopter une contraception efficace

La fonction première des contraceptions est de prévenir les grossesses. Mais, elles ont également une fonction seconde qui est celle de diminuer les douleurs pendant votre cycle menstruel. L’alternative des contraceptions est bien indiquée si vous n’avez pas un projet de maternité à court ou moyen terme. Vous pouvez opter pour les pilules ou un stérilet hormonal. Ils produisent le même effet à savoir une réduction considérable de la production de prostaglandines. Le stérilet hormonal tend aussi à faire disparaître les règles pendant 5 ans. La contraception orale produit également des effets comme :

  • La diminution du flux menstruel ;
  • La réduction de la durée des règles ;
  • Le soulagement de la douleur et des migraines.

Un gynécologue vous donnera les meilleurs conseils sur la contraception qui vous convient. Il faut également mentionner qu’avec la contraception orale, vous avez la possibilité de faire disparaître les menstrues grâce à une prise des pilules de façon continue. Rassurez-vous : une prise des pilules sans arrêt ne présente aucun danger pour l’organisme.

Poser une bouillotte sur votre ventre

Si vous ressentez des douleurs menstruelles à vous arracher les yeux, poser une bouillotte sur le ventre est aussi une solution pratique pour vous sortir d’affaire. Il s’agit d’une méthode tout à fait naturelle et d’ailleurs très efficace. En effet, sous l’effet des règles les muscles de votre bas ventre se contractent. Une bouillotte bien chaude posée sur votre ventre est ce qu’il faut pour détendre ces derniers et calmer un tant soit peu la douleur. Autrement, vous pouvez aussi prendre un bain chaud. Mais, il faut le dire, le flux menstruel peut s’intensifier dans les heures qui suivront. La sensation d’humidité peut ne pas être agréable dans ce cas. Pour un confort optimal, vous pouvez opter pour les protections de la marque Rejeanne. Elles ont pour avantage de faire disparaître cette sensation d’humidité.

Faire du sport pour calmer les douleurs

Quand on souffre de règles douloureuses, on n’a qu’une seule envie : celle de se recroqueviller sous la couette. Cependant, ce n’est pas la meilleure des solutions. Même si cela peut paraître pénible, vous devez plutôt faire une activité physique. Vous serez d’ailleurs agréablement surprise, car vos douleurs s’estomperont. Faire du sport est ce qu’il faut pour oxygéner votre corps et activer la circulation sanguine. Tout cela se solde naturellement par une diminution de la douleur que vous ressentez. Vous ne devez tout de même pas en faire de trop. Priorisez des exercices simples qui ne demandent pas trop d’efforts. Une marche rapide ou quelques étirements suffisent largement pour vous détendre.

Profiter des bienfaits du yoga

Une autre activité apaisante est bien sûr la pratique du yoga. Vous allez très vite adorer cette pratique pendant les règles, car elle vous permettra d’apprivoiser votre douleur. La conséquence est que vous avez moins mal. Il existe des positions adaptées pour mieux canaliser votre douleur. Vous pouvez par exemple opter pour la position du chien. Pour la réaliser, vous devriez vous positionner à quatre pattes. Posez vos mains à plat sur le sol et maintenez-vous sur la pointe de pieds. Soulevez ensuite lentement le bassin de sorte à avoir les fesses en l’air. Faire cet exercice pendant quelques minutes vous fera oublier vos douleurs menstruelles.

Substituer les médicaments par les huiles essentielles

Si vous ne souhaitez pas prendre des médicaments, vous pouvez choisir de faire un massage aux huiles essentielles. Pour un résultat efficace, optez pour les huiles essentielles de cyprès ou les huiles de camomille matricaire. Pour votre massage, vous devez appliquer l’huile de votre choix sur votre bas-ventre et masser légèrement. Afin d’obtenir un résultat optimal, vous pouvez mélanger quelques gouttes de votre produit à l’huile d’amande douce. Ce massage est recommandé pour vous détendre et calmer les spasmes. Par contre, si vous craignez de vous faire davantage mal, une astuce consiste à imprégner un morceau de sucre de quelques gouttes d’huile essentielle d’estragon ou de lavande. Vous devez par la suite, avaler ce mélange après votre repas. Ce mélange vous apportera le soulagement que vous recherchiez.

L’homéopathie : une solution envisageable

Pour calmer vos douleurs menstruelles, les traitements homéopathiques s’invitent également au rang des solutions efficaces. Les traitements peuvent varier selon les symptômes que vous ressentez. Ces symptômes se traduisent le plus souvent par :

  • Des règles abondantes ;
  • Des crampes ;
  • Des douleurs dorsales ;
  • Des vertiges.

Si vous avez des règles abondantes, des crampes et des vertiges, le Nux Vomica 9 CH peut soulager rapidement vos douleurs. Le Veratrum album 9 CH est par contre recommandé pour les crampes accompagnées de douleurs dorsales. Si vous peinez à faire un choix, vous pouvez prendre conseil auprès d’un pharmacien.

La gelée royale : des propriétés apaisantes

La gelée royale est une substance produite par les abeilles. En consommer est une bonne initiative surtout pendant votre cycle menstruel. Cette substance possède de nombreuses vertus pour lutter contre vos douleurs menstruelles. En plus de favoriser l’équilibre hormonal, elle apporte la force et la vitalité que vous semblez avoir perdues durant vos règles. Elle est présentée dans les pharmacies, sous forme d’extraits ou d’ampoules. Préférez votre gelée royale sous forme d’ampoule, car elle est plus efficace.

Avoir une bonne hydratation

L’hydratation est très importante pendant la période menstruelle. Vous devez alors boire beaucoup d’eau pour ne pas vous assécher. En effet, boire des liquides favorisera également la détente des muscles au niveau du bas-ventre. Mais, il ne s’agit pas d’un liquide quelconque. Si vous semblez ne pas apprécier l’eau, vous pouvez alterner avec du thé ou des infusions.

Que peut-on retenir ? Les règles douloureuses représentent un vrai calvaire pour les femmes qui en souffrent. Elles sont très handicapantes et peuvent être parfois le signe d’un dysfonctionnement de l’organisme. Afin de profiter de vos journées pendant votre cycle menstruel, vous pouvez appliquer l’une de ces nombreuses astuces. Elles vous permettront dans tous les cas de vous soulager et de venir à bout de vos souffrances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here