Le web s’apparente aujourd’hui à un véritable traquenard en matière de sécurité. Les cybercriminels espionnent régulièrement la toile et multiplient les astuces pour extorquer de l’argent à leurs victimes. Les gouvernements et les organismes comme l’HADOPI contrôlent également les opérations en ligne. Pour échapper à cette surveillance, les internautes souhaitent pouvoir naviguer en toute confidentialité pour protéger leurs informations secrètes et leurs activités sur le Net. Nous vous exposons dans cet article quelques solutions efficaces pour surfer en tout anonymat.

Utiliser un VPN

Le VPN représente aujourd’hui le dispositif de référence pour contrer les principales menaces liées à la cybercriminalité. Sa mise en place vous permet de naviguer en toute confidentialité. Il intègre divers protocoles comme l’OpenVPN qui vous préserve de tout espionnage informatique. Vous surfez via un serveur virtuel qui dissimule votre adresse IP. Avec un VPN, vous compliquez sérieusement la tâche des hackers. Vous empêchez également les organismes gouvernementaux de surveiller vos activités. La plupart des VPN autorisent un changement de serveur virtuel. Cela vous permet d’accéder à tous les sites interdits. De nombreux internautes les utilisent pour débloquer Facebook ou les réseaux sociaux verrouillés par défaut dans certains pays. Cette application se révèle incontournable lorsque vous souhaitez naviguer sur des plateformes illégales. Le VPN représente aujourd’hui la meilleure solution pour surfer en tout anonymat. Les entreprises et les particuliers y recourent en permanence pour crypter les informations transmises en ligne.

Nous vous recommandons d’utiliser systématiquement un VPN pour toutes vos connexions Internet. Installez-le sur vos ordinateurs, vos postes portatifs, vos consoles de jeux, etc. Mettez en place un VPN sur tous vos matériels et équipements intelligents. Exploitez-le également pour vos navigations sur les appareils mobiles. Il vous permettra d’effectuer en toute sécurité vos achats sur Internet. Il empêchera toute tentative de phishing ou d’hameçonnage. Les hackers ne pourront pas subtiliser vos coordonnées bancaires. L’usage d’un VPN s’impose aussi lorsque vous vous connectez à des hotspots publics. Utilisez systématiquement ce dispositif pour les navigations sur les réseaux inconnus. Cela préservera vos appareils des attaques HDM en cryptant vos données d’accès au Wi-Fi. De nombreuses applications VPN existent sur le marché. Elles se démarquent par leurs protocoles. Nous vous recommandons un VPN polyvalent capable de fonctionner sur toutes les plateformes mobiles comme iOS, Android ou Windows.

Assurer la stabilité de votre VPN

Parfois, le VPN peut se déconnecter à l’insu de son utilisateur. Dans ce cas, les hackers et les organes peuvent alors facilement vous espionner en ligne. Nous vous recommandons donc de prendre des dispositions pour stabiliser votre liaison VPN. Dans ce cadre, vous pouvez installer des logiciels comme le VPN Kill Switch. Celui-ci empêche systématiquement votre appareil d’accéder à Internet en cas de désactivation automatique de votre VPN. La mise en place de ce protocole de sécurité représente un véritable must pour tous les utilisateurs de VPN. Avec un tel dispositif, vous réussissez à naviguer uniquement si votre application VPN fonctionne réellement.

Naviguer en anonymat figure aujourd’hui parmi les solutions les plus efficaces pour sécuriser vos informations personnelles.  

Recourir à un serveur proxy

Un serveur proxy représente un dispositif très pratique pour naviguer en toute confidentialité. Il dissimule systématiquement l’adresse IP de votre ordinateur à laquelle il substitue la sienne. Il masque votre IP lorsque vous utilisez des applications comme µTorrent et Vuze. Il empêche votre fournisseur d’accès Internet de surveiller vos activités en ligne. Avec un serveur proxy, vous opérez en tout anonymat. Il complique véritablement la tâche des hackers et des organismes gouvernementaux de contrôle. Ils ne pourront pas vous espionner facilement. Les cybercriminels ne réussiront pas à subtiliser vos informations. Ce dispositif protège vos équipements et préserve vos données confidentielles. Il permet également de masquer votre lieu de connexion. Il empêche votre géolocalisation. Vous pourrez accéder aisément à la quasi-totalité des sites interdits. Un serveur proxy peut aussi gérer le filtrage des requêtes et des réponses qui transitent par son système. Cette fonctionnalité se révèle très pratique. De nombreuses entreprises y recourent pour protéger leurs activités en ligne.

Les serveurs proxy assurent un surf anonyme sur le web. Toutefois, les proxys non chiffrés ne garantissent pas une sécurité totale. En effet, ils jouent un rôle d’intermédiaire entre votre ordinateur et Internet. Un prestataire de mauvaise foi peut consulter votre historique de navigation. Il pourrait subtiliser des informations confidentielles et pirater vos comptes ! Fort heureusement, vous avez la possibilité de prévoir des exceptions proxy pour les sites bancaires ou sensibles. Nous vous recommandons d’utiliser exclusivement un proxy sûr, rapide et fluide comme :

  • Proxify ;
  • Proxysite ;
  • Proxfree ;
  • Kproxy ;
  • Zalmos ;
  • etc.

Par ailleurs, certaines plateformes se révèlent inaccessibles via un tel dispositif. Cela vous contraint à les intégrer aux exceptions. Cette solution se révèle donc moins pratique que le VPN. Vous échapperez certainement aux hackers et aux organismes gouvernementaux de surveillance. Mais, vous restez à la merci du propriétaire du serveur proxy.

Utiliser The Onion Router (TOR)

Ce logiciel libre s’apparente à une connexion proxy surdimensionnée. Il fonctionne sur la base d’une interconnexion entre votre TOR et celui d’autres navigateurs TOR à travers le monde entier. Concrètement, il transforme votre ordinateur en un serveur proxy pour des utilisateurs distants. Il opère donc de multiples liaisons et change votre identité toutes les fois que vous accédez à Internet via un nouvel onglet. Le TOR vous permet de surfer en tout anonymat. Il complique la tâche des hackers et des organismes gouvernementaux de surveillance en ligne. Ce protocole s’utilise aussi bien avec les ordinateurs qu’avec les smartphones. Il reste compatible avec Android et iOS d’Apple.

Toutefois, TOR présente quelques limites. Les multiples connexions finissent par ralentir son fonctionnement. Cette solution peut se révèler donc inefficace pour les recherches importantes. TOR convient prioritairement pour les échanges ciblés d’informations confidentielles. Par ailleurs, ce protocole conserve votre adresse IP d’origine afin que d’autres personnes l’exploitent à leur tour comme serveur proxy. Nous vous recommandons d’associer le TOR au VPN pour bénéficier d’une sécurité optimale. Son mode de fonctionnement ne permet pas de l’utiliser au quotidien.

Utiliser la navigation privée

Cette solution vous permet de surfer sans laisser des traces sur votre ordinateur après votre déconnexion. Cette astuce convient notamment lorsque vous partagez votre poste avec un autre utilisateur. En réalité, vous ne travaillez pas véritablement de manière anonyme avec cette option. En effet, vous pouvez continuer à recevoir des publicités en provenance des plateformes que vous visitez. Les onglets de navigation privée n’entravent pas le fonctionnement des trackers en ligne. Ceux-ci peuvent toujours piller vos informations personnelles. Les hackers pourraient vous espionner et vous piéger. L’HODAPI vous identifiera assez facilement si vous vous rendez sur des sites de téléchargement illégal. La navigation privée empêche simplement que votre poste conserve les traces de vos activités en ligne. Elle supprime automatiquement les fichiers temporaires, les downloads, les mots de passe et l’historique des plateformes visitées. Tous les navigateurs proposent un mode de surf privé. Leur fonctionnement varie souvent d’une structure à une autre. Pour travailler véritablement en tout anonymat, vous devez associer cette solution à un VPN.

Mettre les trackers en off

La plupart des sites Internet exploitent aujourd’hui des robots-espions pour piller vos données personnelles. Ceux-ci s’installent automatiquement dès que vous acceptez la mise en place des cookies. Ils espionnent vos recherches et relèvent vos habitudes de consommation. Certaines plateformes revendent ces informations à des publicistes qui vous inonderont de spams. Désactivez donc systématiquement tous les trackers lorsque vous souhaitez travailler en tout anonymat. Une astuce infaillible consiste à utiliser le navigateur Brave. Il met automatiquement off tous les robots-espions des sites que vous visitez. Paramétrez les smartphones de manière à empêcher votre géolocalisation. En effet, les mastodontes comme Google surveillent discrètement vos activités en ligne. Ils peuvent même vous repérer par satellite en temps réel !

Nous vous recommandons aussi de supprimer régulièrement les cookies. Vous pouvez effectuer des réglages au niveau de votre système d’exploitation pour qu’il gère automatiquement cette tâche. Vous pouvez également paramétrer vos logiciels antispywares pour effacer périodiquement ces espions. Cela boostera votre navigation et vous préservera de certaines intrusions.

Utiliser un pseudonyme sur le web

Pour naviguer de manière anonyme, vous pouvez aussi revêtir l’apparence d’un personnage imaginaire. Cette astuce fonctionne surtout pour les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, etc. Seuls quelques proches et amis connaîtront votre véritable identité. Vous pourrez travailler en toute confidentialité sans que les internautes s’intéressent particulièrement à vous. Mais, cette solution ne marchera certainement pas si vous publiez régulièrement vos images et des informations secrètes. Vous devez faire preuve de prudence en ligne. Limitez l’accès public à vos profils de réseaux sociaux si vous tenez à y mettre des données sensibles. Cela empêchera que des personnes indiscrètes s’instruisent dans votre vie privée.

Surfer dans l’anonymat, quelle solution choisir ?

Le VPN s’impose aujourd’hui comme la solution de référence pour une navigation sécurisée. Il garantit la confidentialité de vos échanges. La quasi-totalité des autres alternatives s’associe aisément au VPN. Toutefois, vous devrez aussi éviter d’abuser des réseaux sociaux. Le VPN ne vous aidera certainement pas si vous balancez personnellement sur Internet des informations sensibles susceptibles de permettre aux hackers de vous pirater.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here