De nos jours, de nombreuses destinations sont privilégiées par les voyageurs du monde entier en raison des multiples atouts dont elles disposent. L’Australie est sans nul doute l’un des pays qui connaissent chaque année un fort taux de visites, que ce soit pour le tourisme ou même pour une installation. Mais, le respect des formalités d’entrée en Australie est nécessaire à toute personne qui souhaite pénétrer sur le territoire australien. Il est important d’effectuer scrupuleusement les différentes démarches pour mettre toutes les chances de votre côté. Découvrez dans cet article tout le nécessaire à faire avant le départ pour l’Australie.

Assurez-vous de disposer d’un passeport valide pour votre voyage

Tampon, Passeport, Voyage, Frontières, DouanesTout voyageur qui souhaite faire un séjour en Australie doit à tout prix être en mesure de présenter un passeport en cours de validité pendant toute la durée de son voyage. Pour vous permettre d’entrer en Australie, il est nécessaire que votre passeport reste valide pendant toute la durée de votre séjour. Si vous n’en disposez pas déjà, il est impératif de faire la demande au plus vite pour vous assurer de vous rendre en Australie. Il en est de même si vous souhaitez voyager avec des mineurs. Lorsque votre vol devra effectuer des escales aux États-Unis ou en Indonésie par exemple, il est nécessaire de vous assurer que la validité du passeport couvre une période de 6 mois au-delà de la date de retour prévue.

Il convient que vous soyez très vigilant à ce sujet, et surtout vous ne devez pas hésiter à refaire votre passeport au bout de 9 ans. Les questions liées à votre passeport doivent être réglées au plus dès que vous prenez la décision de vous rendre en Australie. Les délais de renouvellement d’un passeport ont tendance à varier en fonction des saisons, il serait alors dommage de ne pas pouvoir partir en voyage à cause du retard administratif.

Faites votre choix parmi les différents types de visas australiens

Avant tout départ en Australie, il est important d’effectuer une démarche en vue de l’obtention du visa. À cet effet, différentes possibilités vous sont offertes selon le motif de votre voyage en territoire australien. Le plus classique reste l’ETA qui est un visa pour le tourisme sous forme de formulaire électronique simple à obtenir auprès de votre agence de voyages. Ainsi, pour tout voyage en Australie, vous avez le choix entre :

  • Le eVisitor ou ETA ;
  • Le Working Holidays Visa ;
  • Le Visa Vacances travail ;
  • Le Visa étudiant ;
  • Le Visitor Visa.

Chacun d’eux répond à des besoins différents, et leur obtention dépend d’un certain nombre de conditions.

L’Electronic Travel Authorization pour un voyage en Australie

L’Electronic Travel Authorization (ETA) est une autorisation nécessaire pour des séjours de courte durée, généralement moins de 3 mois pour tous les voyageurs en destination de l’Australie. Ce visa électronique délivré par le gouvernement australien peut être demandé directement en ligne par certaines nationalités, mais ce n’est pas le cas des ressortissants de l’Union européenne. Il s’adresse aux personnes souhaitant faire du tourisme ou celles qui se rendent en Australie pour des raisons professionnelles comme les conférences, les rendez-vous, etc. Valable pendant un an à partir de la date d’obtention dudit visa, il vous offre la possibilité de séjourner en Australie pendant 3 mois maximum avec une libre entrée et sortie du territoire. Il vous faut alors faire une demande de visa pour l’Australie.

Cependant, pour obtenir une suite favorable à votre demande d’ETA, il est important de remplir certaines conditions. La première est bien évidemment de disposer d’un passeport valable 6 mois après la date de retour. Le numéro de celui-ci vous sera nécessaire pour effectuer votre demande de visa. Aussi, le visa s’adresse uniquement aux personnes qui veulent partir en Australie dans un but touristique ou professionnel. Ce qui signifie que vous n’êtes pas en mesure de faire la demande de visa ETA si vous travaillez pour une entreprise australienne. Pour être éligible au visa ETA, il faut également vous assurer :

  • D’être en bonne santé ;
  • D’avoir une bonne assurance santé ;
  • De disposer d’un billet retour, etc.

Il est important de prouver que vous êtes en bon état de santé et que vous n’avez pas notamment la tuberculose. De même, pour votre séjour maximum de 3 mois, il est nécessaire d’avoir votre billet retour ou au moins donner la preuve que vous disposez des fonds suffisants pour l’acquisition.

Faites la demande pour un visa eVisitor

Dans la catégorie des visas octroyés par le gouvernement australien avant toute entrée sur le territoire, on retrouve le visa eVisitor. Ce visa électronique dont la demande se fait en ligne auprès du département australien de l’immigration s’adresse essentiellement aux ressortissants de l’Union européenne et de la Suisse. Il leur permet de faire du tourisme, rendre visite à leur famille ou effectuer un voyage d’affaires.

De même, l’eVisitor vous donne la possibilité pour une durée maximum de 3 mois d’étudier ou effectuer un stage en Australie. Il est valable pour une durée d’un an à compter de la date d’obtention du visa. Cela vous permet au besoin de fractionner votre séjour en Australie en plusieurs voyages. S’il est avant tout conçu pour les touristes, il vous offre toutefois la possibilité de suivre une courte session étudiante. Vous pouvez aussi vous en servir pour des prises de contact de nature professionnelle, du moment où vous ne travaillez pas pour un employeur sur place ou que vous ne venez pas vendre des biens et services.

Optez pour le visa Vacances travail en Australie

Le visa vacances travail ou Working Holiday Visa (WHV) est un visa australien de longue durée. Destiné aux personnes âgées de 18 à 30 ans, il offre la possibilité à ceux qui le désirent de non seulement découvrir l’Australie, mais aussi d’y travailler. Pour cela, ce visa dure toute une année et vous donne une liberté totale dans le pays. Vous pouvez par exemple avoir un emploi sur une courte période, étudier à l’université, mais surtout vous aurez tout le temps nécessaire de visiter l’Australie et découvrir sa culture. L’avantage de ce visa vacances travail est que vous pourrez travailler dans tous les domaines sans aucune limite en ce qui concerne la durée d’un emploi ou encoure le nombre d’employeurs. Vous avez simplement l’obligation de ne pas dépasser 6 mois de travail par employeur et 4 mois maximum pour les études.

De même, le WHV vous autorise à rentrer et à sortir du territoire australien autant de fois que vous le désirez du moment où cela se fait pendant la durée de validité de votre visa. Dès l’obtention de ce visa, vous disposez d’un délai de 1 an pour vous rendre en Australie. Pour être éligible, vous avez évidemment besoin d’un passeport valide, mais il faut obligatoirement avoir entre 18 ans et 35 ans. Vous devez aussi avoir assez d’argent afin de subvenir à tous vos besoins en Australie pendant toute l’année où durera votre séjour. Généralement, les autorités australiennes se basent sur une somme de 5 000 AUD qui n’est pas forcément vérifiée une fois sur place. Mais, cela vous sera utile pour les différentes dépenses liées au logement ou au transport.

Le visa étudiant pour vos études en Australie

Pour des études à plein temps en Australie, vous devez effectuer les démarches en vue de l’obtention du Student visa. Avec ce dernier, vous pouvez non seulement étudier pendant plus de 3 mois sur le territoire australien et en parallèle y travailler à condition de respecter la limite de 20 h/semaine. Le visa étudiant regroupe différentes catégories dont les modalités dépendent du cursus scolaire que vous aurez décidé de suivre. Pendant les vacances, ce visa vous offre l’opportunité de travailler à plein temps, notamment 40 h/semaine. Ce visa vous donne la possibilité de séjourner en Australie pendant un mois supplémentaire après la fin de vos études. De plus, sous certaines conditions, il est possible d’inclure les membres de votre famille.

Contractez une assurance voyage avant tout départ pour l’Australie

Pour votre départ en Australie, les démarches à effectuer incluent une assurance voyage qui est non seulement fortement recommandée, mais obligatoire. En effet, les frais médicaux et d’hospitalisation dans ce pays sont relativement chers avec des montants exorbitants. N’hésitez donc pas à prendre vos précautions et à souscrire à une assurance voyage internationale. Pour cela, il est important de prendre le temps de bien choisir l’assurance dont les prestations conviennent le mieux à vos besoins. Pour faire votre choix, vous devez tenir compte du motif de votre voyage et du type de visa obtenu. Lorsque vous êtes par exemple éligible à un visa WHV, vous devez avoir une couverture adaptée qui prend en compte les risques liés à la durée de votre séjour. Quand il s’agit d’un visa qui vous donne la possibilité d’étudier sur le territoire australien, il existe également des assurances spécifiques. C’est le cas de l’OSHC ou la sécurité sociale étudiante australienne qui est désormais obligatoire à tous les étudiants étrangers. Elle intervient pour la prise en charge des frais médicaux en Australie en permettant aux étudiants de se faire rembourser les différents frais de consultation, d’analyse, de radiographie, d’hospitalisation ou les dépenses pour les médicaments.

C’est pour cela que vous devez être vigilant sur le sujet et étudier minutieusement les prestations couvertes par l’assurance. Certaines intègrent la protection de vos bagages durant tout votre séjour, tandis que d’autres n’interviendront que lors de la pratique de sports extrêmes ou le rapatriement. Dans tous les cas, à vous d’établir votre projet de voyage afin de mieux décider des besoins à inclure dans le contrat de souscription.

Pensez à faire la demande d’un permis de conduire international

Un voyage en Australie est inimaginable sans les mythiques road-trips pour lesquels vous aurez forcément besoin d’une voiture ou un van. Grâce à votre visa temporaire, il vous est possible de conduire dans toute l’Australie avec votre permis français. Pour cela, il faut absolument que celui-ci soit encore valable. Cependant, ce seul permis ne vous permettra pas de circuler librement. Il vous faudra être en mesure de présenter un permis de conduire international ou tout au moins une traduction officielle de votre permis en anglais. Pour ce faire, il est essentiel de penser à commander un permis de conduire international à la Préfecture de votre département. La demande est gratuite, mais parfois met du temps à être disponible, raison pour laquelle il est recommandé de vous y prendre tôt pour ne pas être bloqué après. Cette démarche est importante avant votre départ afin de vous permettre d’être beaucoup plus libre dans vos déplacements lors de votre séjour.

Cependant, vous devez savoir qu’en dépit du permis de conduire international, il faut à tout prix présenter votre permis original lors d’un contrôle de police.

Renseignez-vous sur les règles d’importation et de mise en quarantaine

L’Australie est sans aucun doute l’une des destinations les plus lointaines qui suscitent chaque année de plus en plus de visites. Cependant, avant votre départ, il est impératif d’effectuer un certain nombre de démarches pour vous assurer d’aller dans ce pays dans les meilleures conditions. Il est par exemple important de prendre les renseignements nécessaires en ce qui concerne la douane en Australie. Au vu du fait de la grande distance à parcourir, nombreux sont les voyageurs qui ont envie d’emporter avec eux des vivres et autres, ce qui est interdit. En effet, dans l’optique de préserver l’île, les autorités australiennes, par le biais de la douane, ont mis en place des procédures visant la restriction de l’importation de certaines marchandises.

Il convient donc avant votre départ de vérifier la réglementation de quarantaine qui concerne entre autres les médicaments, la nourriture, les animaux vivants. Pour éviter les éventuelles contaminations, le moindre gâteau sec ou fruit dans le bagage à main est saisi. Pareil pour la nourriture fraîche, la viande ou les légumes !

De plus, il n’est pas possible d’emmener avec vous votre animal domestique en Australie. Il faut donc penser à le mettre à l’abri avant votre départ. Cette règle se fait en application du délai minimum de 30 jours imposé par les services australiens d’inspection et de mise en quarantaine.

Rapprochez-vous de votre banque pour régler les formalités

Un départ en Australie ou pour toute autre destination ne s’improvise pas ; il est important de vous y prendre à l’avance afin de vous assurer que toutes les dispositions ont été prises. Il est de ce fait nécessaire de vous rapprocher de votre banque avant tout départ en Australie. En effet, une fois sur place, vous aurez certainement besoin d’effectuer des achats. Votre banque doit être informée du pays visité ainsi que des dates afin de vous orienter convenablement. Généralement, votre conseiller vous proposera d’emporter avec vous quelques dizaines de dollars australiens. Vous pourrez ensuite au fur et à mesure effectuer des retraits lorsque vous aurez besoin de liquidité. Cependant, vous devez vous attendre à payer de fortes commissions de la banque australienne, mais surtout de votre banque.

C’est pour cette raison qu’il est recommandé de régler vos achats principalement avec une carte de paiement. Le pourcentage prélevé à chaque transaction est relativement faible, ce qui joue évidemment à votre avantage. N’hésitez pas à utiliser les distributeurs automatiques qui se trouvent à l’extérieur de chaque banque. Même si une fois sur place vous avez des bureaux de change, les commissions qui s’appliquent sur chaque transaction peuvent rapidement monter en flèche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here