Taille du texte [ - ] | [ + ] Un site du Conseil Général du Calvados
Calvados Strategie
  • Découvrir la vie économique du Calvados
  • S'informer sur l'actualité économique du Calvados
  • Explorer les Zones d'Activités du Calvados avec ZACAL
  • Bourse des locaux. Immobilier d'entreprise Calvados Normandie Caen. Vendre, louer bureaux, entrepôt
  • Portraits d'entrepreneurs du Calvados. Présentation de chefs d'entreprises de Normandie.
  • S'implanter dans le Calvados, l'accompagnement de Calvados Stratégie

La vie économique du Calvados Portraits d'entrepreneurs du Calvados
Contact
Version anglaise Version française Version version chinoise
 
Accueil > Portraits > GROBON

Fabien GROBON, Directeur Général du Comité d'Organisation des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014


Homme dans jeux

Mis en ligne : décembre 2011
Fabien  GROBON, Directeur Général du Comité d'Organisation des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 A moins de 1000 jours de l'ouverture des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 dans le Calvados, Fabien GROBON, Directeur Général du comité d'organisation, livre pour Calvados Stratégie sa vision d'un des plus gros évènements sportifs qu'organise la France avant d'accueillir l'Euro 2016 et de se porter candidate pour les Jeux Olympiques.

Quelle est la route qui vous a mené jusqu'à la tête du Comité d'Organisation des JEM FEI Alltech 2014 ?

Je suis passé par l'ESC Grenoble avant de suivre un Master of Science in Management (Georgia Tech – Atlanta) et un MBA à l'INSEAD. Le reste de ma formation a été dispensé par quelques patrons très pragmatiques le long de la route ! J’ai ensuite commencé ma carrière au Maroc chez Steelcase Strafor, le leader mondial du mobilier de bureau. Puis j'ai créé et dirigé la filiale française de DBAssociates, spécialisée dans la "productivité des espaces tertiaires" et dans leur aménagement. Après un petit retour sur les bancs de l’école en 2000, je suis devenu consultant pour AT Kearney, un cabinet de conseil en stratégie.

Vous avez alors intégré la Fédération Française de Tennis. Quelles y ont été vos missions ?

Sur un coup de fil, je suis entré à la FFT comme Directeur Financier du Tournoi en mai 2001. En 2002, j'ai été nommé Directeur du Développement Stratégique par le nouveau DG de la FFT, Jean-Claude BLANC, aujourd’hui Directeur Général du PSG. J'y ai notamment rédigé une nouvelle stratégie de sponsoring pour le Tennis Français. Jean-Claude BLANC m'a ensuite confié la responsabilité des produits dérivés et des licences. Après 9 années, je me suis mis en quête d’un nouveau projet et j'ai proposé ma candidature pour l'organisation des JEM Alltech FEI 2014.

Quelle a été votre première impression lorsque vous avez découvert le Calvados ?
Je me suis dit que c’était un secret bien - trop ? - gardé ! J’attends encore la pluie incessante que l’on m’avait promise : Y pleut pas ! Le cadre de vie, la proximité avec Paris, La simplicité et l’authenticité de l’accueil y sont remarquables.

Etes-vous vous-même cavalier ? Cette trajectoire au sein des organisations sportives est-elle choisie ou la conséquence d'heureux hasards ?

Je suis piètre cavalier comme j’étais piètre tennisman ! J’aime surtout la culture équestre comme j’aimais celle attachée à l’histoire du tennis et celle du sport en général. Mon domaine, c’est l’événementiel sportif quel que soit le sport.

Que représente pour vous cette responsabilité ?
La construction et l’évènement seront évidemment un temps unique pour la filière et pour la Région. Je suis très conscient des attentes. La route est longue et semée d’embuches mais cela me rend très heureux. Les Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie sont, comme peu d’évènements, idéalement situés sur la trajectoire ascendante de l’équitation à horizon de la prochaine décennie. Nous contribuerons fortement au développement et à la démocratisation de la pratique en nous appuyant sur une tendance sociologique de fonds, porteuse pour ce sport de nature, et l’éclosion de nouveaux champions Français… et Normands.

Comment imaginez-vous les JEM FEI Alltech 2014 ? Quels seront les caractéristiques et l'esprit de cet évènement ?

D’abord un exploit unique : c’est tout simplement le plus grand évènement sportif en France d’ici à l’Euro et le plus grand évènement équestre au Monde qui vient faire étape en Normandie, Terre de Cheval ! C’est ensuite et surtout une fête populaire. Enfin, c’est une occasion unique de mobiliser l’ensemble des forces du territoire dans un objectif de capitalisation et d’héritage.
Le sport est bien plus que le sport, et encore plus quand il se joue dans le cadre d’un évènement d’envergure mondiale : nous attendons entre 400 et 500 000 spectateurs. Les Jeux doivent être l’occasion de faire rayonner l’excellence normande et française, notamment économique et touristique. Il s’agit aussi d’initier au sport et à la culture équestre qui est riche et accessible à tous. Enfin, nous réaffirmerons des engagements écologiques et d’innovation que les acteurs publics qui sont à l’initiative de ce projet durable ont à cœur de mettre en avant.

Quelles pourraient en être les retombées économiques ? Estimez-vous le nombre d'emplois directs et indirects que les JEM FEI Alltech 2014 vont permettre de générer ?
Le budget des Jeux est évidemment en priorité réinvesti localement, en nous appuyant sur le savoir faire du territoire et des recrutements locaux. 60 % des visiteurs attendus ne sont pas normands. Leur visite générera évidemment des retombées économiques indirectes majeures. Cependant, la différence se fera sous l’aspect de l’impact social et d’image que ce genre de projet fait . Les JEM FEI Alltech 2014 représentent un formidable coup de projecteur sur le territoire et sur ses habitants et seront le catalyseur d’une nouvelle manière de travailler ensemble sur le territoire.

Les entreprises seront-elles associées ?
La filière équine locale en priorité mais toutes les filières locales peuvent se saisir de cet évènement pour mobiliser, rayonner, se développer. Chaque fois que cela est possible (et cela a déjà commencé), les Jeux s’appuient sur des entreprises locales. Au-delà des opportunités de court terme, les Jeux sont aussi une occasion pour elles de rassembler salariés, fournisseurs, clients,… autour d’un projet partagé et enthousiasmant.

Projetons-nous en 2014, au lendemain de la cérémonie de clôture des Jeux. Après 4 années d'un travail intense, vous avez franchi la ligne d'arrivée. Que restera-t-il de cet évènement au niveau local ? Comment se prépare-t-on à la fin d'un évènement comme celui-ci ?
Les acteurs politiques qui ont initié les Jeux travaillent, à partir de l’évènement qui dure 15 jours, sur 15 mois d’animations et aussi sur une liste de projets à 15 ans. Il me semble que l’après Jeux dépend aussi beaucoup de ce que chacun des Normands en fera. Pour moi le projet se termine le 30 juin 2015. Le baby blues après l’accouchement sera terrible.

Pour conclure, quelle est la devise à laquelle vous vous rattachez ?
"Celui qui se libère, loin d’être incapable de jouer le jeu, le joue mieux car il voit la vie comme un jeu". (Alan Watts).




Entrepreneurs du Calvados Consultez tous les portraits des ambassadeurs du Calvados
Actualites economique du Calvados
Retrouvez toute l'actualité de Calvados Stratégie


Info economique du Calvados
Voir la lettre mensuelle
Abonnez-vous


Actualites economique du Calvados
Caroline SALLE, créatrice de "Lunettes à domicile"
Une jeune entrepreneuse lance un concept innovant dans le Calvados
Imprimer   Facebook   Twitter Viadeo PDF
 
Calvados Strategie - Agence de développement économique du Calvados - Caen - Normandie - Tél. 02 31 15 62 70

› Implanter son entreprise

› Les missions de Calvados Stratégie

› Les outils de Calvados Stratégie

› Les aides financières

› Réussir votre implantation

› Trouvez votre local professionnel

› Les zones d’activités du Calvados

› Communiquez sur votre entreprise

› Le Conseil Général du Calvados  

› L’économie du Calvados

› Bien vivre dans le Calvados

› Commnuniquer dans le Calvados