Taille du texte [ - ] | [ + ] Un site du Conseil Général du Calvados
Calvados Strategie
  • Découvrir la vie économique du Calvados
  • S'informer sur l'actualité économique du Calvados
  • Explorer les Zones d'Activités du Calvados avec ZACAL
  • Bourse des locaux. Immobilier d'entreprise Calvados Normandie Caen. Vendre, louer bureaux, entrepôt
  • Portraits d'entrepreneurs du Calvados. Présentation de chefs d'entreprises de Normandie.
  • S'implanter dans le Calvados, l'accompagnement de Calvados Stratégie

La vie économique du Calvados Portraits d'entrepreneurs du Calvados
Contact
Version anglaise Version française Version version chinoise
 
Accueil > Portraits > DROUIN

Christian DROUIN, gérant des Calvados Christian DROUIN, Domaine Coeur de Lion


Le fruit de la passion

Mis en ligne : juillet 2011
Christian  DROUIN, gérant des Calvados Christian DROUIN, Domaine Coeur de Lion Les Calvados Christian DROUIN, Domaine Cœur de Lion, figurent parmi les meilleurs produits en Pays d’Auge. Pourtant, ces ambassadeurs du terroir normand n’auraient sans doute pas vu le jour sans l’inconscience et la ténacité d’un homme, Christian DROUIN, aujourd’hui 5e producteur du Calvados.

Pour écouter Christian DROUIN parler du Calvados, il est important de se mettre dans les mêmes conditions que pour déguster le célèbre spiritueux normand. Il faut laisser le temps aux mots de s’exhaler et ouvrir ses sens pour apprécier toute l’histoire du Calvados dont il existe aujourd’hui 3 appellations contrôlées : le Calvados, le Calvados Pays d’Auge et le Calvados Domfrontais. Ces deux dernières se distinguent par des méthodes différentes de distillation et par des taux en poires différents : un maximum de 30% pour le Calvados Pays d’Auge, contre un minimum de 30% pour le Calvados Domfrontais. "Le Calvados Pays d’Auge, avec un terroir essentiellement composé d’argiles et de silex est une eau de vie structurée, avec du corps et du gras. Le Calvados Domfrontais, construit sur un sol de granit et de schistes, est lui beaucoup plus fruité" .

Cette science spiritueuse, Christian DROUIN l’a acquise presque malgré lui : "Mon père était un industriel rouennais qui adorait le Pays d’Auge. Il a trouvé en 1960 une petite ferme adossée à des vergers de pommiers à Gonneville en Auge. En entrepreneur né, il a naturellement choisi de transformer ses pommes en Calvados. Mais alors que le Calvados était considéré comme une eau de vie rustique et populaire, dont le marché ne cessait de décliner, mon père a compris que son avenir était dans une production haut de gamme. Il a donc choisi de créer des stocks millésimés de toute première qualité et a cherché le meilleur distillateur qu’il a trouvé en la personne de Pierre PIVET. Il lui a donné carte blanche pour produire un Calvados d’exception. Sa seule exigence : ramener des médailles des concours". Mission pour le moins réussie puisque les Calvados Christian DROUIN ont reçu pas moins de 480 récompenses, dont plus de 140 médailles d’or. "Mon père a ainsi accumulé des barriques dans tous les bâtiments de la ferme avec le secret espoir que je m’occupe un jour de leur commercialisation".

Mais Christian DROUIN a d’autres projets : "En 1969, je sortais de mes études de droits et de sciences politiques à Paris. Après avoir assisté le Directeur financier de Renault, je suis parti en tant que coopérant économique en Iran. J’ai ensuite passé un Master of Business Administration (MBA) au Canada où on m’a confié une mission passionnante : créer l’Institut International de Communication à l’Université de Montréal où parallèlement je donnais des cours à HEC. Pourtant, cette histoire de Calvados résonnait toujours en moi. Ma vie, celles de ma femme et de mes enfants se construisaient au Canada, nous vivions une belle aventure là-bas et gagnions très bien notre vie. Chaque année, le retour en France devenait de plus en plus difficile à concevoir. Il fallait prendre une décision. Elle a paru alors insensée ».

Le retour de Christian DROUIN au cours de l’été 1979 est un choc et les premières démarches sont très difficiles : "Localement, je devais forcer les portes quand quelques mois auparavant elles s’ouvraient toutes seules devant moi. Tout le monde m’avait dit que j’étais fou de partir et je commençais à croire qu’il pouvait avoir raison. Alors je suis allé voir plus haut : Fauchon, Hédiard, les plus grandes tables de France. On m’a rappelé en me disant que mes produits étaient extraordinaires. Ils obtenaient les notes maximales des sommeliers des plus grandes caves parisiennes et les Relais et Châteaux ont référencé pour la première fois un Calvados".
Contrairement à ses collègues qui s’intéressent alors peu à l’exportation, pour Christian DROUIN et son parcours international, l’ouverture au monde est un réflexe : "Aujourd’hui l’export représente 80% de nos ventes dans environ 50 pays. La Russie est devenue notre 1er marché et l’Ukraine ne cesse de croître grâce à sa forte tradition spiritueuse".

A la fin des années 1980, le Calvados a retrouvé ses lettres de noblesse et quitté le zinc des bistrots pour les grandes tables. Le positionnement haut de gamme des Calvados DROUIN s’avère payant et en 1987, les Champagnes Laurent PERRIER distribuent et achèvent de crédibiliser la marque. « Cette notoriété nous a permis d’être retenus comme cadeau pour les chefs d’Etat lors du cinquantenaire du débarquement ou du G8 de Deauville ».

En 1991, pour satisfaire aux besoins de place, Christian DROUIN transfère son installation à Coudray - Rabut, près de Pont l’Evêque (Calvados), dans un ancien haras baptisé "Domaine Cœur de Lion". Parallèlement, il co-écrit le Grand Livre du Calvados avec Jacques BILLY. En 1998, il contribue avec Jean PINCHON, alors président de l’INAO, à l’émergence de l’AOC Calvados Domfrontais, dont Guillaume DROUIN, son fils, préside aujourd’hui la coopérative.

Si Christian DROUIN a bâti son succès sur les très vieux Calvados et les cuvées millésimées, il a également "innové" en mettant au goût du jour certaines spécialités anciennes : "Collin FIELD, chef barman du Ritz, voulait réaliser des Cocktails au Calvados mais sans la couleur du Calvados. J’ai donc repris la production d’eau de vie de Cidre, aujourd’hui commercialisée sous la marque Blanche de Normandie. Ca marche bien, notamment dans les pays de l’est qui ont une grande tradition d’alcools blancs. Pour eux, c’est même souvent mieux qu’une très bonne vodka" confie amusé le chef d'entreprise à qui l’on doit également les pommes prisonnières et le Calvados à cuisiner.

Accueillant et chaleureux comme une cuvée de 1973, Christian DROUIN est homme de passion plus que de raison qui, lorsqu’il regarde en arrière, se dit que finalement cela a parfois du bon.

Info Bonus Calvados Stratégie
Les Calvados Christian DROUIN, Domaine Cœur de Lion possèdent le dernier alambic à repasse sur roue encore en activité dans le Calvados que chaque année 28 000 personnes visitent. L’entreprise emploie 10 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros par an.




Entrepreneurs du Calvados Consultez tous les portraits des ambassadeurs du Calvados
Actualites economique du Calvados
Retrouvez toute l'actualité de Calvados Stratégie


Info economique du Calvados
Voir la lettre mensuelle
Abonnez-vous


Actualites economique du Calvados
Caroline SALLE, créatrice de "Lunettes à domicile"
Une jeune entrepreneuse lance un concept innovant dans le Calvados
Imprimer   Facebook   Twitter Viadeo PDF
 
Calvados Strategie - Agence de développement économique du Calvados - Caen - Normandie - Tél. 02 31 15 62 70

› Implanter son entreprise

› Les missions de Calvados Stratégie

› Les outils de Calvados Stratégie

› Les aides financières

› Réussir votre implantation

› Trouvez votre local professionnel

› Les zones d’activités du Calvados

› Communiquez sur votre entreprise

› Le Conseil Général du Calvados  

› L’économie du Calvados

› Bien vivre dans le Calvados

› Commnuniquer dans le Calvados