Lorsqu’on parle de routier professionnel, deux qualités retiennent principalement l’attention : réactivité et bon état physique. En effet, le routier est un professionnel de la route qui a pour mission d’assurer le transport des marchandises d’un point tampon à un autre. Il met sa compétence soit au service d’une société de transport spécialisée soit pour les besoins de l’entreprise pour laquelle il doit assurer exclusivement le transport des marchandises ou produits. Outre ces exigences liées à ce métier, ce professionnel assure également la gestion de la relation avec le client et la procédure de déchargement. Pour les besoins de son travail, il peut être amené à conduire sur une courte ou longue durée. Le métier de routier professionnel est certes exigeant, mais il présente d’énormes avantages si vous souhaitez suivre une formation pour devenir routier professionnel.

Le métier de routier professionnel

Professionnel de la route, le routier est un acteur déterminant dans la gestion du transport des marchandises pour le compte d’une entreprise spécialisée ou pour une entreprise dont il a la charge de transporter les marchandises et produits. Dans la plupart des entreprises, le routier professionnel a également pour responsabilité le suivi des opérations de chargement et de déchargement. En effet, ce métier ne fait pas de vous uniquement à la conduite de camion. Si vous envisagez de devenir un routier professionnel, vous devez comprendre qu’il vous faudra superviser le chargement et le déchargement des marchandises et y veiller tout au long du transport. Au début et à la fin de son trajet, le routier professionnel fait signer les bons de prise en charge et de livraison des marchandises. Pour réussir dans ce corps de métier, le professionnel agit pour mettre en valeur l’image de l’entreprise pour laquelle il travaille. Aimable, disponible et rigoureux des règles de conduite édictée par son employeur, il est un maillon essentiel de la logistique. Pour l’exercice efficient de son métier, le routier professionnel tient compte des conditions de sécurité en route et le code de la route. Sur le trajet, il est important de s’arrêter pour prendre des pauses qui sont obligatoires.

En résumé, les missions principales du routier sont :

  • Veiller constamment sur les produits transportés ;
  • Respecter les délais de livraison et les conditions de sécurité ;
  • Faire signer les bons de livraison aux clients ;
  • Suivre les démarches administratives ;
  • Assurer l’image de marque de son entreprise ;
  • Entretenir son engin.

Les avantages du métier de routier

L’exercice de la profession de routier professionnel présente de nombreux avantages à tous ceux qui souhaitent y faire carrière. En effet, le métier de routier est assez motivant puisque vous serez bien payé. De plus, il vous permet d’avoir une grande autonomie dans votre travail ; ce qui n’est pas forcément le cas avec d’autres métiers. Outre cela, c’est un métier qui n’exige pas une grande formation.

Par ailleurs, le chauffeur routier est un professionnel de la route qui assume plusieurs responsabilités. Cela suppose que vous avez la chance d’appendre et de maitriser plusieurs aspects en lien avec le métier. Les règles de sécurité n’ont plus l’ombre d’un doute pour vous, car votre quotidien est marqué par le respect constant des normes sécuritaires aussi bien pour la conduite de l’engin que pour les produits que vous aurez à transporter. Le chauffeur routier est un excellent débrouillard, car étant sur la route vous pourrez être confronté à de multiples situations faisant appel à votre sens d’adaptation et de maitrise de soi.

Entre autres avantages, le métier de routier présente un bel atout pour les personnes solitaires. Si certaines redoutent de se retrouver seules, d’autres par contre préfèrent ces moments où l’on se retrouve seul pour pouvoir profiter du calme, du vent et rester plus concentré. Pour les personnes aimant le voyage, c’est l’un des meilleurs moyens pour faire du tourisme. Pour les transports de marchandises sur de longues distances, vous profitez de la belle vue du paysage pour faire du tourisme. C’est un métier qui vous met au contact de la nature et des cultures. Enfin, le professionnel de la route ne court pas le risque de se trouver au chômage, car les entreprises qui recrutent existent à foison et le salaire a également évolué dans le temps. Cependant, avec le taux actuel de chômage en France il est recommandé aux jeunes détenant le permis C et qui disposent des qualités indispensables de saisir cette opportunité de formation afin de devenir un routier professionnel. Il s’agit d’un métier où vous ne rencontrez presque pas de routine. Vous êtes tout seul et vous organisez votre journée comme vous le souhaitez.

En résumé, le métier de routier vous permet de travailler avec responsabilités, jouir d’une grande autonomie et faire de multiples déplacements sur tout le territoire et à l’international dans certains cas.

Les compétences et les qualités indispensables à un routier professionnel

Dans tout le processus logistique, le routier est un élément indispensable. Plus qu’un simple chauffeur, il a à charge la bonne livraison de sa cargaison. Cependant, il se doit de détenir certaines compétences et qualités indispensables pour l’exercice de son métier.

Les compétences d’un bon chauffeur routier

L’exercice de la profession de routier exige de vous certaines compétences techniques, mécaniques et un savoir-être. En effet, vous devez :

  • Avoir une grande capacité de concentration, d’attention : sur la route, il vous faudra rester concentré parfois pendant de longues heures. Des pauses momentanées sont obligatoires pour rester toujours attentif ;
  • Être réactif : la conduite est un métier à risque et la réactivité est une compétence indispensable face aux différentes situations d’imprévues ;
  • Être courtois et avoir le sens du contact client : la gestion des relations avec les clients exige de la courtoisie ;
  • Avoir une bonne condition physique : le routier doit disposer d’une bonne vue, d’une audition sans faille et ne doit pas avoir d’antécédents cardiaques. Du fait de son travail à des heures irrégulières et décalées, le chauffeur routier doit avoir une bonne santé, une grande résistance physique et une grande disponibilité avec les heures de travail ;
  • La maitrise de langues étrangères : il est important pour le chauffeur routier international de maitriser une ou plusieurs langues étrangères. Sans être une condition obligatoire, cela représente un atout pour évoluer dans ce métier.

Les qualités d’un bon chauffeur routier

L’exercice de la profession de chauffeur routier suppose que vous êtes majeur et détenez un permis de conduire de catégorie C (poids lourd). Votre permis ne doit pas fait mention des délits comme une suspension de permis, et ceci, pendant les 2 années précédent votre recrutement au sein de l’entreprise qui vous emploie. Il est indispensable à toutes personnes désireuses d’évoluer dans ce métier de suivre une formation obligatoire. La formation est obligatoire et reconnue par les autorités compétentes. Il existe des formations ouvertes pour le transport des produits périssables et explosifs.

En résumé, le travail de routier est une profession qui fait de vous un professionnel ayant des aptitudes techniques, de la patience, la persévérance et une constitution physique sans faille.

Devenir un routier professionnel : quelles formations suivre ?

Pour évoluer en tant que routier professionnel dans une entreprise de transport, une entreprise PME, PMI ou grande entreprise ou vous mettre à votre propre compte, il est indispensable de suivre une formation initiale. Cette formation vous donne tous les outils nécessaires et vous prédispose à l’exercice professionnel du métier.

Bien que vous puissiez exercer le métier de routier professionnel sans un diplôme de base en dehors du permis C, il est cependant recommandé d’être titulaire d’un CAP Conducteur Routier Marchandises ou d’un Bac pro conducteur Transport Routier Marchandises pour se lancer dans cette profession. En effet, le CAP Conducteur Routier Marchandises est accessible après la 3e et aborde les aspects généraux et techniques du métier. Quant au Bac pro, il est identique au CAP Conducteur Routier Marchandises.

Par ailleurs, il existe d’autres formations conçues et recommandées pour devenir un routier professionnel. Ces formations s’adressent généralement à toute personne désireuse d’évoluer comme routier professionnel, conducteur de véhicule routier ou équipement motorisé, et satisfaisant aux exigences psychométriques, physiques et médicales, ainsi qu’aux préalables académiques et linguistiques des différents programmes. Pour être admis à ce type de programme, il vous faudra satisfaire à certaines conditions comme :

  • Avoir un permis de conduire datant d’au moins 3 ans ;
  • Aucune suspension de permis de conduire durant les 2 années précédentes ;
  • Avoir moins de 4 points d’inaptitude au dossier ;
  • Diplôme d’études secondaires ou unités de la 4e année du secondaire en français, anglais et mathématiques ou la réussite du TDG ;
  • Avoir au moins 18 ans au moment de l’entrée en formation.

Si vous faites l’option de devenir un routier professionnel, vous devez suivre une formation continue obligatoire au cours de votre carrière. Le but est de vous permettre d’actualiser vos compétences, vos connaissances et votre savoir-faire.

Assurer la logistique des marchandises d’un point à un autre, superviser le chargement et le déchargement de son engin, gérer la relation client et veiller à l’image de son entreprise ; telles sont les missions principales du métier de routier. C’est un métier qui présente de nombreux avantages si vous faites le choix de vous faire former afin d’en devenir professionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here