Fumer est dangereux pour la santé. Pas la peine de revenir sur les inconvénients de la cigarette conventionnelle. En plus des risques auxquels vous exposez votre corps, fumer donne aussi une haleine désagréable. Il n’est pourtant pas facile d’abandonner cette mauvaise habitude d’un seul coup. Les nombreuses cures de désintoxication ne permettent toujours pas de réaliser l’objectif escompté. Heureusement que la cigarette électronique vous offre une alternative plus efficace. Il vaut mieux opter pour cette forme de cigarette avec son e-liquide plutôt que pour la nicotine que contiennent les cigarettes classiques. Mieux, vous avez la possibilité de personnaliser votre arôme sans porter atteinte à votre santé. Comment bien choisir son contenu ? Suivez ce guide pour trouver un e-liquide adapté à vos besoins.

Pourquoi la cigarette électronique ?

La plupart des spécialistes préfèrent le terme « vapoter » plutôt que « fumer » pour parler de l’e-cigarette. Cette nuance est de taille, car elle souligne la grande différence qui existe entre la cigarette électronique et les cigarettes classiques. Expliquer pourquoi cette façon de fumer séduit de plus en plus de personnes revient à lister les avantages que son utilisation apporte au vapoteur. Ils concernent tous la santé et le plaisir de son utilisateur.

  • Vapoter vous tonifie

On ne dira jamais assez : vapoter n’est pas fumer. Selon les analyses des médecins spécialisés, opter pour la cigarette électronique équivaut d’ailleurs à l’arrêt des effets néfastes de la nicotine sur le corps. C’est à raison que le National Tobacco Reform Initiative (NTRI) affirme, en février 2018, dans ses conclusions :

Les connaissances scientifiques démontrent clairement que les cigarettes électroniques représentent moins de risques pour les fumeurs que de continuer à fumer. 

Quand vous prisez les cigarettes traditionnelles, vous inhalez de la fumée. Or avec l’e-cigarette, aucune fumée ne se dégage. Tous vos sens sont saufs. Vous pouvez donc continuer à sentir le goût et les odeurs comme n’importe qui.

  • Vapoter soulage votre voisinage

Le fumeur passif est plus malade que celui qui fume les cigarettes classiques. C’est même l’une des raisons qui ont poussé les autorités à interdire l’usage des cigarettes dans les lieux publics. Mais un fumeur ne peut pas passer tout son temps à l’extérieur. Il est obligé de se rabattre sur la cigarette électronique. Il faut toutefois rappeler que la législation fait également des restrictions à la cigarette électronique. Mais elles sont moins contraignantes que celles infligées aux cigarettes traditionnelles. Ce qui fait que vous pouvez vapoter dans un restaurant ou un café sans pour autant tomber sous le coup de la loi.

  • Vapoter procure plus de plaisir

La nicotine procure addiction et maladies. Les fumeurs en sont bien conscients. Mais le problème est qu’ils ne peuvent plus s’arrêter. Avec la cigarette électronique, vous êtes épargnés de tout ceci. Vous pouvez même vapoter du contenu bio pour votre plaisir. Vous avez déjà votre dispositif et il ne vous reste qu’à choisir le contenu. Ce spécialiste vous offre une gamme variée du eliquide pour cigarette électronique. Prolongez votre plaisir avec des coffrets aux goûts variés.

  • Vapoter coûte moins cher

Contrairement à ce qu’on peut penser, le vapoteur réalise plus d’économie qu’un fumeur classique. Il est évident qu’un paquet de cigarettes traditionnelles est moins cher qu’un kit d’e-cigarette. Mais le vapoteur utilisera pour une longue période son matériel alors que le fumeur multipliera les achats de ses paquets de cigarettes. En fin de compte, ce dernier investissera plus d’argent que le vapoteur.

Comment fonctionne la cigarette électronique ?

Avant d’opter pour la cigarette électronique, vous devez comprendre le fonctionnement de ce matériel. Il faut préciser que la cigarette électronique est une invention du Chinois Honk Lik. Cet ingénieur pharmacien a imaginé un appareil qui imite l’acte de fumer. C’est en 2003 que l’inventeur déposa son premier brevet. Tout est mis en place pour réduire sa nocivité. Honk Lik n’arrête pas d’améliorer le mécanisme pour se conformer le plus possible aux exigences médicales. Les scientifiques attestent d’ailleurs que l’e-cigarette est 95 % moins dangereuse que le tabac traditionnel. Quelle que soit la marque, la cigarette électronique se décompose en trois organes essentiels.

La batterie

Comme vous pouvez l’imaginer, c’est la batterie qui alimente le système en courant électrique. Sur port USB ou sur secteur, vous pouvez recharger la pile de votre cigarette électronique. Selon le modèle, les batteries présentent différentes autonomies. Certaines ont une tension constante alors que d’autres fluctuent en fonction de la fréquence d’utilisation.

La résistance

La résistance est l’élément chauffant par lequel transite le courant envoyé par la batterie. Elle se présente sous forme de filament. Les fabricants ont le choix entre plusieurs matières pour la conception de cet organe. La résistance peut être en inox, en nichrome ou en kanthal. Le courant électrique provenant de la batterie va se muer en énergie thermique, lors de son passage dans la résistance. Ce phénomène de transformation a été découvert par un physicien anglais. En effet c’est à James Prescott Joules qu’on doit ce mécanisme qui porte d’ailleurs son nom : effet joules. L’inventeur de la cigarette électronique a donc repris ce système qui permet de changer l’électricité en chaleur.

Le réservoir

C’est le troisième organe de la cigarette électronique. En forme de récipient, le réservoir contient la résistance. C’est cette partie de votre cigarette qui reçoit l’e-liquide. La majorité des modèles ont un réservoir transparent. L’objectif est de contrôler la quantité de contenu. Car vapoter une cigarette électronique à réservoir vide peut altérer le matériel. En plus de ces trois organes, la cigarette électronique est composée d’autres éléments pour faciliter le vapotage. Si la cigarette traditionnelle a un filtre, l’e-cigarette a le drip tip. C’est le bout de la cigarette que le vapoteur met dans la bouche pour actionner le système électronique. Il est possible de détacher l’ensemble formé par le réservoir, la résistance et le drip tip : c’est le clearomiseur.

La cigarette électronique en chiffre

Il faut attendre 4 ans d’utilisation avant que les fabricants de cigarettes électroniques n’investissent la France. Ce n’est donc qu’en 2007 que les premiers vapoteurs français ont pu apprécier les arômes de l’e-cigarette. Depuis cette année, le nombre d’utilisateurs est en nette progression. En 2013, le nombre de vapoteurs a franchi le cap des 2 millions, soit 4 % de la population totale de France. À l’heure actuelle, l’Union européenne compte plus de 10 millions de vapoteurs au sein de sa population. Des initiatives par le biais de lois sont prises pour encourager ce changement d’habitude. De nombreux Français ont donc compris qu’il est temps de passer au vapotage. C’est une question de santé publique.

Comment choisir son e-liquide ?

Avant d’énumérer les critères d’un bon choix d’e-liquide, il faut définir le terme et faire la lumière sur sa composition.

Qu’est ce qu’un e-liquide ?

L’e-liquide est évidement le contenu que vous inhalez lors du vapotage. Pourquoi utilise-t-on ce terme ? Le préfixe « E » est attaché à tout ce qui touche l’électronique. Étant donné que cette cigarette utilise cette technologie moderne, c’est à juste titre que son liquide est appelé ainsi. Il n’a rien à voir avec le tabac. Sa composition renseigne d’ailleurs sur son caractère inoffensif.

Le basique

Le minimum que les fabricants d’e-liquide proposent est la glycérine végétale et propylène glycol. Il faut préciser que ces composantes sont de type pharmaceutique, donc propre à la consommation. En général, ces deux matières sont présentes soit à 50/50 % soit à 70/30 %. Ce sont ces deux taux que les fabricants ont l’habitude de proposer à la clientèle. Le goût sucré de votre e-liquide provient de la glycérine végétale. Sa viscosité est de nature à encombrer la résistance lors du transport. Selon la quantité en présence, on note une viscosité allant jusqu’à 1ohm. Il fallait donc y ajouter une substance plus fluide. D’où la présence du propylène glycol. Il est plus fluide et facilite le transport des arômes. C’est la substance qui procure une forte sensation au vapoteur. Il peut cependant provoquer des allergies chez certaines personnes. Dans ce cas précis, il vaut mieux opter pour le végétol qui est une solution plus naturelle. Vous devez faire attention aux composants présents dans ces deux types de liquide, surtout quand vous êtes un vapoteur débutant. Si vous tenez à profiter de toutes les sensations que procure l’e-cigarette, vous pouvez fumer un e-liquide présentant une présence paritaire des deux substances. Mais pour commencer, il est préférable de choisir un e-liquide qui offre une forte présence de propylène glycol.

Autres fluidifiants

Certaines marques d’e-liquide réduisent la viscosité de leur contenu en le diluant avec de l’eau. Cela permet d’atténuer la teneur des substances basiques. Le taux de présence de l’eau dans l’e-liquide ne dépasse pas pour autant 1 à 5 %. Certains utilisateurs trouvent que la présence de l’eau ne permet pas de bien apprécier la sensation qu’offre la cigarette électronique. Pour mieux répondre aux attentes des clients, des fabricants ajoutent d’autres substances. Ils mettent de l’alcool dans l’e-liquide pour relever le goût. Il faut néanmoins reconnaitre que c’est plutôt rare.

La nicotine

L’évocation de la nicotine peut étonner quand on parle d’e-cigarette. Mais cela n’a rien à voir avec la qualité de la substance présente dans le tabac traditionnel. C’est plutôt de la nicotine pharmaceutique diluée selon les normes médicales prescrites en France. En effet, la nicotine présente dans le liquide de la cigarette électronique est diluée à hauteur de 3g/ml au moins. Le plafonnement étant fixé à 20mg/ml. Extraite des feuilles du tabac, la nicotine utilisée par la cigarette électronique subit deux sortes de traitements. Le premier se fait au moment de son extraction. Le second a lieu lors de son apurement. Le tabac naturel contient des éléments que ne tolère pas l’organisme humain. Sa purification permet de le débarrasser de ces corps indigestes. Jugée trop épurée, la nicotine de base n’a pas eu le succès escompté auprès de vapoteurs. De ce fait, les fabricants ont pensé à une autre forme de nicotine inoffensive.

Le sel de nicotine

Toujours dans le but de rapprocher les vapoteurs du goût des cigarettes traditionnelles, les fabricants de l’e-liquide ont mis au point une forme particulière de nicotine. Elle est elle aussi moins dangereuse que la nicotine traditionnelle. Cette nicotine est extraite plus naturellement que la nicotine pharmaceutique. Elle est d’ailleurs moins diluée que celle traitée.

Comment choisir son taux de PG/VG ?

En plus du choix de la substance à vapoter, vous pouvez décider du choix de votre e-liquide en fonction du taux de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Tout est question de votre propension à obtenir une forte sensation au contact de tel ou tel e-liquide. En réalité comme les fumeurs, les vapoteurs recherchent également cette forte sensation appelée « hit ». De quoi est-il question ?

Qu’est-ce que le « hit » ?

On pourrait le décrire comme une onomatopée, mais le hit est une sensation que le fumeur ressent au niveau de la gorge. Encore appelée « throat hit », ce sont des picotements qui interviennent quand le fumeur s’apprête à inhaler la vapeur. La gorge y oppose une résistance presque naturelle. Cette forte sensation appréciée des fumeurs classiques est obtenue grâce à la nicotine traditionnelle. Lors de leur migration vers la cigarette électronique, les anciens fumeurs recherchent toujours ce plaisir avec l’e-liquide. Les fabricants n’ont d’autres choix que procéder à des mélanges moins nocifs pour parvenir à un tel objectif. Le mélange du PG et du VG permet d’y arriver et à chaque taux de nicotine correspond son degré de hit.

Taux de VG inférieur au taux de PG : plus de sensation

Si vous désirez obtenir une forte sensation de hit lors du vapotage, optez pour un e-liquide qui offre une forte présence de propylène glycol. Ce type de liquide est donc réservé aux fumeurs d’expérience qui peuvent résister aux fortes sensations.

Taux de VG supérieur au taux de PG : moins de sensation

Si vous êtes un débutant en vapotage, vous devez évidemment préférer un e-liquide qui contient plus de glycérine végétale. Toutefois, ce type de liquide provoque plus de vapeur et transporte moins les arômes.

Taux égal de présence : une mi-sensation

Lorsque le propylène glycol et la glycérine végétale sont présents chacun à 50 % dans l’e-liquide, le vapoteur prend plus de plaisir. Il ressent le hit tout en maitrisant mieux ses sensations. C’est l’e-liquide conseillé pour les fumeurs modérés. En plus du hit, le choix de l’arôme est également possible.

Les arômes

Chaque personne a sa préférence en termes de senteurs. Les fabricants de la cigarette électronique ont compris cette réalité.

Des fruits pour vous désintoxiquer

Si vous désirez abandonner complètement le tabac, vous pouvez vapoter en choisissant des arômes de fruits. Cela vous permettra de rompre définitivement avec le goût de la nicotine traditionnelle. Les fabricants de l’e-liquide proposent des contenus aux saveurs de citron, d’ananas, de fraise… Vous aurez l’impression de goûter réellement à ces délices naturels. Ceux qui sont à la recherche de la fraicheur peuvent vapoter du e-liquide mentholé. Cet arôme vous plonge dans une sensation de bien-être.

Des gâteaux pour les plus gourmands

De nouveaux arrivages d’e-liquides vous permettent de bien finir vos repas. Si vous avez l’habitude de prendre du café après avoir mangé, vapotez désormais un e-liquide aux saveurs de café. Vous pouvez pousser loin votre gourmandise. Vous trouverez sur le marché du liquide avec des arômes de friandises.

Faites des fantaisies

Si vous êtes à la fois gourmands et friands des fruits, il est possible de mélanger deux e-liquides de saveurs différentes. Cela vous procurera une sensation personnalisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here