Il est inutile d’avoir un grand jardin pour cultiver des plantes aromatiques. En effet, toute une variété de fines herbes et de fleurs aromatisées peut pousser dans des pots. Installées sur le balcon, la terrasse et les bords de fenêtres, ces jardinières sont de véritable élément décoratif. Vous avez les mains vertes ? Nous vous laissons découvrir quelques variétés de plantes aromatiques à privilégier pour votre intérieur.

La menthe

menthe en potLa menthe est une herbacée vivace qui se caractérise par des feuilles persistantes. Si vous voulez cultiver cette plante aromatique en pot, il est recommandé d’opter pour un emplacement exposé au soleil, en l’occurrence un balcon, une terrasse ou un rebord de fenêtre. Cependant, il faut éviter les espaces vitrés pour assurer le développer de la menthe.  

La menthe est facile à cultiver et elle ne nécessite pas un entretien spécifique. Lorsque le temps est sec, il est indispensable d’arroser régulièrement votre plante aromatique. L’ajout de substrat et le découpage des tiges sont parfois indispensables pour assurer l’apparition des jeunes pousses.

Vous devez savoir qu’il existe plus d’une cinquantaine de variétés de menthes. En Europe, on peut par exemple opter pour des espèces telles que :

  • la menthe poivrée ;
  • la menthe à feuilles rondes ;
  • la menthe douce ;
  • la menthe citron…

Si vous êtes amateur des apéros conviviaux entre amis, les feuilles de menthe sont idéales pour préparer des mojitos ainsi que des boissons rafraîchissantes. Elles permettent aussi de relever la saveur des crudités ; et apportent une touche de fraîcheur dans les salades de fruits et les crudités. 

L’ail des ours

Intimement appelé « ail sauvage », l’ail des Ours (Allium ursinum) est une vivace qui pousse à l’état sauvage dans les sous-bois ainsi que dans des endroits peu ensoleillés. Mais il peut aussi être planté en pot dans un coin ombragé. Composée de belles fleurs en forme d’étoile, cette plante permettra d’égayer votre intérieur.

En plus de son rôle décoratif, l’ail des Ours possède toute une multitude de vertus thérapeutiques. En effet, cette plante est :

  • dépurative ;
  • Antiseptique ;
  • désinfectante.

En phytothérapie, il est généralement utilisé pour traiter les maladies cardio-vasculaires, les diarrhées ou le rhumatisme.

Tous les éléments qui constituent l’ail des ours sont comestibles, à savoir, les boutons, les feuilles, les bulbes et les fleurs. En cuisine, il est devenu un condiment à part entière. Les jeunes feuilles peuvent être servies en salade. Les bulbes quant à eux sont extrêmement savoureux en vinaigrette.

Si vous envisagez de planter un ail des ours en pot, le calendrier de semis est fixé entre juillet et septembre. Mis à part un arrosage régulier, cette plante aromatique ne nécessite pas d’entretien particulier. En consultant cette page, vous pouvez acheter un ail des ours en pot.

La ciboulette

cibouletteCultiver une ciboulette en pot est très facile à réaliser. Pour cela, il est conseillé de :

  • prendre un grand pot et d’y placer des cailloux et des billes d’argile dans son fond. Ces éléments ont pour objectif de faciliter le drainage d’eau ;
  • mélanger une terre de jardin et un terreau potager, puis ajouter ¼ de sable.

Pour la plantation de ciboulette, vous avez le choix entre semer des graines, récupérer les pieds de ciboulette ou acheter de jeunes plants en pot. Cette dernière option est plus aisée, car vous n’aurez plus besoin de préparer de la terre pour la plantation. Il vous suffit d’installer votre pot de ciboulette dans un coin ombragé de la terrasse et d’arroser votre plante lorsque la terre commence à se dessécher. Gardez en tête que la ciboulette ne peut supporter ni la sécheresse ni l’humidité. Il faut donc choisir minutieusement l’emplacement du pot en fonction de la saison. En effet, il vaut mieux installer votre pot de ciboulette à l’intérieur.

Qualifiée de « fine herbe », la ciboulette est l’un des condiments par excellence pour rehausser la saveur des plats salés. Elle peut être parsemée sur les viandes et les poissons à la fin de cuisson ou encore incorporée dans une omelette.

La monarde

Avec sa profusion de couleurs, la monarde est une plante ornementale. Pendant la saison estivale, cette plante peut produire des fleurs aux longues étamines de couleur rouge, rose, blanche ou violette.

Également appelée Monarda didyma, la monarde rouge a l’avantage d’être comestible. Ses feuilles sont idéales pour préparer un délicieux thé. La fleur rouge quant à elle est généralement utilisée en condiment. Avec son goût se rapprochant de la menthe, elle peut parfaitement remplacer la sauge dans une farce.

En plus de son goût parfumé, la monarde rouge est aussi appréciée pour ses propriétés thérapeutiques. Dans la médecine indienne, l’infusion à base de cette plante est utilisée pour soulager les troubles digestifs.

Il faut savoir que la monarde est très facile à cultiver. Considérée comme une plante rustique, elle ne nécessite pas d’entretien. En effet, elle s’adapte aussi bien à tous les types de climats qu’aux types de sols. Par ailleurs, l’usage d’engrais est parfois indispensable lorsque le sol est pauvre en matières organiques. La monarde peut également faire face aux effets de la pollution. Ce qui fait qu’elle figure parmi les variétés de plantes aromatiques à privilégier pour l’environnement urbain.

Le romarin

romarin en potSi vous êtes adepte du jardin médicinal, sachez que le romarin possède tout un éventail de bienfaits. Cette plante aromatique figure parmi les alliés de taille pour combattre de stress, lutter contre le vieillissement, prévenir les maladies articulaires, favoriser la digestion. Ses vertus diurétiques permettent aussi de réguler la cholestérolémie dans l’organisme.

En cuisine, le romarin est apprécié pour sa senteur piquante et épicée. Associé au persil et au thym, il permettra d’agrémenter une marinade. On peut aussi l’utiliser pour accompagner les légumes (champignons, courgettes, légumes secs…)

Pour la planter du romarin, les étapes à suivre sont accessibles à tous :

  • optez pour un pot muni d’un trou au fond pour cultiver un romarin ;
  • ajoutez-y un terreau destiné aux plantes aromatiques ;
  • arrosez uniquement votre romarin lorsque la terre est sèche.

Vous devez savoir que la plantation du romarin est idéale au début du printemps ou à l’automne. Généralement, cette plante méditerranéenne peut convenir, quel que soit le type de climat. Pour assurer son épanouissement, il est fortement conseillé de l’exposer au soleil et de miser pour des terres drainées.

La livèche

Avec une senteur proche du céleri, la livèche ou « herbe à Maggi » s’invite dans la cuisine. Tout comme les autres variétés d’herbes fines, il permet de substituer les épices. Ses feuilles finement hachées s’accommodent avec les viandes grillées, la volaille et aussi les sauces. Ses racines, quant à elles sont idéales pour parfumer un pot-au-feu.

En phytothérapie, l’huile essentielle de livèche est composée des principes actifs tels que l’acide férulique, le bêta-sitostérol et l’acide benzoïque. Ces substances lui confèrent une grande variété de bienfaits thérapeutiques, à savoir des propriétés digestives, amaigrissantes, sédatives, antiparasitaires

Si vous envisagez de planter de la livèche en pot, il est indispensable de :

  • prévoir un contenant volumineux pour accueillir la racine de la plante. À la taille adulte, une livèche peut atteindre une hauteur entre 1,50 m à 2 m. De ce fait, elle peut convenir pour créer un coin ombragé sur une grande terrasse ;
  • préparer un sol extrêmement riche ;
  • ajouter du fumier ou du compost dans la terre lors de la plantation.

 Pour ce qui est de l’entretien d’une livèche en pot, pensez à tailler les tiges à la fin de l’automne.

Le thym

thym en potLe thym est considéré comme l’une des plus célèbres plantes aromatiques. Mélangé aux plats salés, il vous fait voyager au cœur de la Provence. Appartement à la famille des lamiacées, cette petite vivace mesure entre 20 et 40 cm à l’âge adulte. Ce qui veut dire qu’elle ne risque pas d’encombrer votre intérieur. Caractérisé par un feuillage persistant, le thym peut être planté toute l’année.

Pour cultiver du thym en pot, il est indispensable de privilégier un emplacement ensoleillé. Le rebord d’une fenêtre peut convenir pour installer cette plante aromatique. En ce qui concerne le choix de la terre, optez pour un mélange de terre de jardin et de sable. Sachez qu’un thym a besoin d’un sol drainant pour se développer. En principe, il ne requiert pas d’un soin particulier au quotidien. Un arrosage régulier est largement suffisant pour assurer l’épanouissement de la plante.

Vous devez savoir que l’on recense aujourd’hui plus de 350 variétés de thyms. Toutes ces espèces se reconnaissent par leur odeur prononcée. Le thym est généralement utilisé comme un aromate. Il fait partie des ingrédients à privilégier dans la gastronomie française. On peut le retrouver dans les plats mijotés tels que le pot-au-feu et le ragoût, mais aussi dans la marinade des viandes.

Le thym est aussi réputé pour ses vertus médicinales. En inhalation, il permet par exemple de soulager les maladies des voies respiratoires. Depuis le Moyen-âge, cette plante est aussi utilisée pour apaiser les troubles intestinaux et lutter contre l’anémie.  

Si vous n’avez pas de jardin, votre balcon peut parfaitement se transformer en une jardinière. Il ne vous reste plus qu’à choisir les plantes aromatiques qui correspondent à vos besoins. La plupart d’entre elles peuvent servir de remède 100 % naturel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here