Les nouvelles technologies ne cessent de grimper et d’améliorer la vie de tous, surtout dans le monde du digital. Plusieurs secteurs d’activités requièrent l’utilisation d’appareils et d’objets connectés tels que les téléphones portables, les ordinateurs, les montres (smartwatches), les balances, les lunettes, etc. Le monde de la téléphonie mobile et des appareils connectés a connu une révolution aujourd’hui grâce aux nouvelles inventions technologiques en général et aux tendances IoT (Internet of Things ou internet des objets connectés) en particulier. L’émergence de la connectivité IoT a favorisé la création d’une nouvelle forme de carte SIM (Subscriber Identity Module) plus performante et plus efficace que les cartes SIM classiques pour les utilisateurs des objets connectés : il s’agit de l’eSIM (Embedded SIM ou SIM embarquée ou encore SIM intégrée). Avez-vous déjà entendu parler de cette puce magique dans la sphère de l’IoT ? Savez-vous tout ce dont elle regorge comme atouts ? Sinon, lisez entièrement cet article pour en savoir plus.

La eSIM : Qu’est-ce que c’est ?

Un appareil ou objet connecté doit être relié à un réseau et requiert alors une carte SIM. Les cartes SIM ont donc toujours été utilisées depuis les années 90 dans les téléphones mobiles, mais sur des formats qui s’apparentent à ceux des cartes bleues. Les premières SIM originelles étaient présentées sous un format 1FF (on les appelait des cartes SIM Full Size). Quelques années plus tard, précisément en 1996, les fabricants ont amélioré ce format pour en sortir le 2 FF généralement appelé Mini SIM. Ce format à son tour s’est progressivement miniaturisé au fil des années et a laissé place au 3 FF (Micro SIM) et ensuite au 4 FF en 2012 (Nano SIM) connu comme la carte SIM la plus récente. Ces types de SIM étaient tous fabriqués sous des formats physiques et étaient de plus en plus efficaces à chaque nouvelle version miniaturisée.

Aujourd’hui, il n’est plus forcément question de parler de carte SIM physique ; il existe toujours des cartes SIM classiques sur le marché (les Micro SIM et surtout les Nano SIM sont plus utilisées que les anciennes à cause des technologies améliorées de la téléphonie mobile et d’autres appareils), mais les nouvelles technologies sans cesse croissantes ont fait naître une nouvelle génération de carte SIM appelée eSIM ou SIM intégrée (on parle également de SIM embarquée).

En effet, les SIM embarquées sont des puces pratiquement invisibles, mais directement intégrées dans les smartphones, les tablettes, les montres connectées, les appareils de surveillance et tout autre équipement connecté. Elles facilitent l’utilisation de ces appareils en matière de connectivité.

  • La technologie eSIM est une grande innovation des constructeurs de cartes SIM étant à la quête :
  • d’une optimisation de leurs systèmes de fabrication de cartes SIM ;
  • d’une meilleure performance dans la sphère de l’IoT ;
  • d’un gain d’espace dans les objets connectés dans lesquels les eSIM sont intégrées ;
  • d’une optimisation du confort d’utilisation des utilisateurs ;
  • d’une amélioration de l’accessibilité des objets connectés performants et tendance aux professionnels et aux particuliers ;
  • etc.

En raison de ces nombreux atouts, de plus en plus de personnes adoptent aujourd’hui la technologie de la SIM embarquée avec leurs équipements connectés afin de se plonger dans le monde de l’internet des objets comme l’explique clairement une plateforme IoT. L’eSIM apparaît alors comme la solution ultime tant pour les opérateurs que pour les utilisateurs (particuliers et entreprises) pour une meilleure connectivité IoT. Vous pouvez aussi en savoir plus l’esim sur de nombreuses plateformes conçues à cet effet.

Un gain d’espace

Il n’est plus à démontrer que les cartes SIM prennent plus ou moins d’espaces dans les téléphones. Si vous avez eu à utiliser par exemple des cartes SIM full Size ou en format Mini dans votre téléphone, vous saurez certainement ce dont il s’agit en termes d’espace. L’avènement de la nouvelle technologie des eSIM apparaît comme une meilleure option plus efficace pour optimiser l’espace dans les appareils connectés étant donné qu’il s’agit d’une puce pratiquement invisible. Elle permet de libérer plus de place lorsqu’elle est intégrée par exemple dans un smartphone, dans une tablette ou encore dans une montre connectée. Ce gain d’espace est non seulement avantageux pour les fabricants, mais aussi pour les utilisateurs desdits objets. En effet, les constructeurs de téléphonie mobile et d’objets connectés ont plus de la facilité à améliorer les performances de leurs appareils lors de leur fabrication en profitant de l’espace libéré par les eSIM. Ainsi utilisent-ils cet espace pour augmenter par exemple la taille de certaines composantes dans les appareils ; ce qui leur permet d’avoir de meilleurs produits et de combler les attentes des utilisateurs. Quant à ces derniers, l’avantage qu’ils y tirent surtout est qu’ils profitent d’appareils plus étanches, car il ne s’agira plus d’ouvrir chaque fois leur appareil pour y insérer une carte SIM.

Une autre chose est que lors de la fabrication de certains objets connectés, des fabricants réservent l’espace normalement requis pour l’insertion des cartes SIM classiques dans les téléphones (ils laissent le vide) tout en prenant quand même le soin d’embarquer l’eSIM dans le système au préalable. Ce mode de fabrication devient alors avantageux pour les utilisateurs en ce sens qu’ils font un usage utile de cet espace vide. Certaines personnes par exemple lors de leurs voyages d’affaires utilisent différentes SIM pour pouvoir joindre leurs clients ou faire des opérations quelconques. Pour y arriver, elles se sentent parfois obligées d’échanger à chaque opération les SIM dans l’appareil. De même d’autres personnes sont parfois victimes de perte de SIM lorsqu’elles n’ont pas un endroit fiable où ranger leur micro SIM ou nano SIM chaque fois qu’elles doivent aller à l’étranger. Le tiroir vide réservé par les constructeurs dans les appareils peut alors permettre aux utilisateurs dans ces différents cas de ranger une autre carte SIM dans le téléphone lorsqu’ils voyagent à l’étranger. Ceci diminue les risques de perte de puce et facilite aussi les échanges de SIM.

Facilité d’adaptation à tout appareil connecté

Si vous changez régulièrement de téléphone, alors vous serez souvent confronté au problème de coupure de carte SIM pour l’adapter facilement à votre appareil, à moins que tous vos téléphones requièrent chaque fois le même format de SIM ; ce qui n’est vraiment pas évident. La question d’adaptation du format de carte SIM a pris plusieurs années pour être solutionnée, car il était question de se diriger vers des opérateurs pour faire couper les cartes SIM et les adapter aux appareils en fonction de la place réservée à cet effet. Cette coupure se faisait à l’aide d’un appareil appelé découpeur de carte SIM ou carte SIM Cutter. C’était parfois toute une procédure fastidieuse, surtout lorsqu’il n’y a pas un opérateur à proximité pour découper la SIM ou que l’utilisateur ne dispose pas du découpeur, mais qu’il doit activer sa SIM en urgence. Quelques années plus tard, les fabricants des cartes SIM physiques ont voulu faciliter la tâche aux utilisateurs en découpant à l’avance les SIM et en les intégrant les unes dans les autres (du format Full Size au format Nano). Il revient simplement à l’utilisateur de se servir de ses doigts pour retirer le format qui s’adapte à son téléphone. Aujourd’hui, le système eSIM vous évite toutes ces tracasseries. Si vous adoptez les tendances de l’IoT en choisissant un appareil avec une SIM intégrée, vous direz adieu à ces procédures. Quel que soit le type d’appareil que vous avez, la eSIM s’y adaptera automatiquement parce qu’elle est embarquée et vous n’aurez plus besoin de la découper avant de vous connecter à un réseau.

Un mode d’activation rapide

Comme expliqué précédemment, la carte SIM embarquée vous évite les tracas d’insertion et de retrait de SIM physique de votre appareil. Pour être connecté à un réseau, il suffit de télécharger simplement une clé d’activation sur la SIM intégrée de votre appareil et de créer votre profil eSIM que vous avez obtenu auprès d’un opérateur mobile. Vous vous demandez certainement comment avoir ce profil. C’est simple. Vous pourrez souscrire à l’avance à un produit (un profil eSIM) de votre opérateur réseau qui vous enverra un code QR avec lequel vous activerez votre profil. Vous serez immédiatement connecté à Internet pour pouvoir installer ledit profil.

Une directe reprogrammation

Grâce à cet atout d’activation rapide de la SIM intégrée, elle devient directement reprogrammable. Vous pourrez facilement gérer plusieurs opérateurs de réseau sur votre seul smartphone. Il ne sera donc plus nécessaire d’acheter une nouvelle carte SIM lorsque vous devez changer d’opérateur mobile, car le système eSIM est conçu avec un logiciel qui facilite l’identification de tous les abonnements associés à ses utilisateurs. Toutes les informations sont donc automatiquement téléchargées dans la puce intégrée. Lorsque vous changez donc d’opérateur, la ligne est directement reprogrammée et activée.

Des économies avec l’eSIM

Les cartes SIM classiques, qu’elles soient prépayées ou avec forfait (quel que soit leur format) coûtent généralement entre 3 et 10 euros. Avec la technologie de la SIM intégrée, vous n’aurez plus besoin de vous rendre dans une boutique ou chez votre opérateur mobile pour acheter une SIM ou vous le faire envoyer par la poste (l’envoi n’étant pas gratuit). Le système de la SIM embarquée vous permet alors d’économiser les frais d’achat et d’envoi de carte SIM.

Une diversification des fonctionnalités

Grâce à votre seule et même clé d’activation eSIM téléchargée sur votre smartphone, vous pourrez connecter tous vos objets. Vous n’avez pas à activer un nouveau forfait mobile avant de relier votre tablette, votre voiture, votre montre connectée, etc. Il vous suffit de télécharger cette même clé d’activation sur ces appareils et vous pourrez les connecter où que vous soyez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here