La cigarette est adulée de ses amateurs pour le plaisir et la sensation de bien-être qu’elle peut communiquer. Elle est toutefois connue pour ses nombreux dangers pour la santé. La cigarette électronique ou e cigarette par contre, offre de meilleures garanties pour la santé et constitue une meilleure alternative. L’e liquide est le combustible indispensable pour vapoter une e cigarette.

Acheté tout fait, il peut nécessiter un budget conséquent. Le concept DIY (Do It Yourselff) est heureusement bien répandu dans ce cadre pour offrir plusieurs atouts. Découvrez donc comment procéder pour produire du e liquide soi-même.

Utilité et fonctionnement de la vapoteuse

La vapoteuse ou cigarette électronique est une alternative très efficace aux cigarettes traditionnelles qui, elles, ont des inconvénients nets et certains sur la santé. En effet, les cigarettes traditionnelles sont de véritables poisons pour les poumons, le cœur et elles conduisent à long terme à la mort. La cigarette électronique par son mode de fonctionnement permet de vapoter avec une grande sécurité. De même, elle offre une grande flexibilité et l’on peut choisir les substances inhalées avec le e liquide. Par ailleurs, le e cigarette a de grands avantages économiques, car il coute beaucoup moins cher qu’une cigarette traditionnelle. La vapoteuse pourrait également aider à se séparer de la cigarette.

La cigarette électronique est essentiellement constituée d’une batterie et d’un clearomiseur qui assurent l’essentiel de ses fonctions. La batterie alimente l’appareil en énergie électrique essentielle pour vaporiser le combustible. Le clearomiseur ou atomiseur contient ce combustible qui est le e liquide et est lui-même composé d’un réservoir et d’une résistance. Cette résistance est une composante qui doit être remplacée régulièrement environ tous les 15 jours. La batterie et le clearomiseur influencent de nombreuses caractéristiques indispensables à considérer pour faire le choix d’un de ces cigarettes électroniques. Son choix est capital pour faire une expérience agréable. Vous disposez d’excellents modèles d’e cigarette sur evaps.fr ainsi que leurs accessoires.

Pourquoi faire soi-même son e liquide ?

Le e liquide est un composant d’une grande utilité pour le vapoteur avec le e cigarette. En effet, le e cigarette est le combustible qui permet d’avoir la fumée ou la vapeur. Cette dernière participe en effet pour beaucoup au plaisir et à la sensation de plaisir ressentie par celui qui vapote. Le e liquide est donc indispensable pour les cigarettes électroniques. Ce liquide est disponible en de nombreuses catégories et adapté selon des contraintes et des goûts spécifiques. Dans un premier temps, acheter des e liquides tout faits pour vapoter revient en effet très cher. Une alternative bien plus simple et économique consiste à recourir au Do It Yourself ou DIY. Le budget que nécessite une production d’e liquide par soi-même est en moyenne 6 fois inférieur à celui d’un achat mécanique sur le marché.

Par ailleurs, produire son e liquide par ses propres moyens permet de bénéficier d’autres atouts des plus utiles et capitaux. Ainsi, grâce à cette pratique, vous parvenez à avoir un liquide grandement optimal et adapté à ces besoins. Même si vous vous retrouvez dans une catégorie ou dans un type de e liquide vendu en ligne, il persiste toujours des détails à ajouter. Le DIY avec le e liquide offre alors une considérable option de personnalisation avec notamment la possibilité d’accentuer le hit pour atteindre le produit le plus adapté à ses besoins possibles. De même, il permet de maîtriser la composition des composants du liquide pour contrôler sa santé. Pour finir, concevoir votre e liquide à vapoter vous offre la possibilité de faire différentes combinaisons pour profiter en permanence de sensations nouvelles et divines. La fabrication du e liquide devient au bout des pratiques et de quelques indications une activité assez simple à mener. Toutefois, disposer du matériel nécessaire est bien nécessaire.

Les accessoires pour la préparation

Avant même de se lancer dans la fabrication du e liquide il est indispensable de disposer du matériel et des matériaux essentiels pour la préparation. Les principaux composants du e liquide sont notamment :

  •  une base avec un pourcentage PG VG avec une teneur en nicotine ou non ;
  •  des arômes qui apportent des saveurs particulières ;
  •  des additifs pour personnaliser ;
  •  l’eau déminéralisée.

Chacun de ces composants doit être apportée en proportion spécifique pour permettre de réellement atteindre les atteintes du produit. De même, des dispositions spécifiques doivent être prises au long de la préparation pour optimiser le résultat. Par ailleurs, la manipulation efficiente et aisée des composants du e liquide afin de faciliter la préparation passe par l’utilisation d’outils et d’accessoires spécifiques avec une grande utilité.

Le matériel pour la préparation du e liquide contient des éléments divers avec différentes utilités en fonction des tâches à accomplir. Vous retrouvez ce matériel dans la plupart des points de vente de composants du liquide notamment sur des sites en ligne. Le matériel est essentiellement constitué :

  •  de gants ;
  •  de protections ;
  •  de lunettes ;
  •  d’étiquettes ;
  •  de seringues graduées ;
  •  de bouteilles en verre ou en plastique ;
  •  de flacons opaques.

Les outils indispensables pour la préparation du e liquide doivent par ailleurs être de capacité convenable et adaptés aux besoins de productions. Le matériel de même que les principales composantes sont nécessaires avant de commencer la préparation pour faire une bonne expérience et avoir les bons résultats. Le choix de la base constitue une étape capitale.

Trouver une base idéale

La base est l’élément principal sur lequel se fonde toute la préparation. Bien choisir sa base est nécessaire pour parvenir à un produit parfaitement convenable au vapoteur. On distingue plusieurs types de bases caractérisés d’une part par leur ratio PG/VG. En effet, une base est composée de trois principaux éléments chacun avec son utilité. Il s’agit du propylène glycol ou PG, de la glycérine végétale ou VG et l’eau.

Le propylène glycol est un composant qui a pour fonction d’accentuer le goût et la sensation de grattement produite dans la gorgée (le hit). Ce hit est généralement apprécié du vapoteur. Le PG est également très liquide et produit peu de vapeur. La glycérine végétale par contre est un bon exhausteur de goût et contribue à produire la vapeur lorsqu’on vapote. Elle produit une vapeur dense et onctueuse et est très fluide.

La base occupe 80 à 90 % du volume total du e liquide.

Ainsi, les bases sont principalement distinguées par leurs proportions PG/VG. Certaines bases également sont 100 % PG ou 100 % VG pour offrir des avantages spécifiques. En résumé, plus la base contient de glycérine végétale et plus l’on obtient de vapeur de densité importante. Plus le propylène glycol est présent dans une base, plus cette base offre de la saveur et un hit. Par ailleurs, la base est également définie par sa teneur en nicotine. En réalité, une base peut déjà contenir une certaine dose de nicotine comme elle peut ne pas en contenir. En fonction de vos attentes, vous pouvez choisir l’une ou l’autre des bases. Toutefois, les boosters sont des composés indiqués pour augmenter la teneur de sa base en nicotine.

Ajouter des boosters pour la nicotine

La nicotine bien que présentant des risques est d’une réelle utilité et d’un grand plaisir dans le e liquide. En effet, vapoter une cigarette électronique contenant de la nicotine assure d’avoir des sensations au minimum autant agréables si non identiques à celles des cigarettes traditionnelles. À faible dose, la nicotine qui est un alcaloïde a un effet stimulant et s’élimine rapidement par l’organisme. Certaines bases du e liquide ne contiennent pas de nicotine. Dans d’autres bases, cette teneur est presque insignifiante. Les boosters sont des composés contenant de la nicotine qu’on ajoute aux préparations. L’utilisation de la nicotine, en raison de ses effets néfastes à fortes proportions, connaît des restrictions indispensables à respecter.

Ainsi, la vente d’e liquide est soumise à une restriction concernant sa teneur en nicotine. Ces liquides ne doivent pas contenir plus de 10 ml de nicotine. Les bases étant considérées comme e liquide, elles ont les mêmes restrictions. Les boosters permettent ainsi pendant sa préparation de ramener la teneur en nicotine à une valeur convenable. Le taux maximum de nicotine dans un combustible de e cigarette étant de 20mg/ml, les boosters proposent cette même concentration dans leurs flacons. Toutefois, le pourcentage de nicotine dans un e liquide devrait être compris 0 mg/ml et 18 mg/ml.

Comment choisir et ajouter les arômes ?

Outre le choix de sa base et de sa teneur en nicotine, le choix de l’arôme est une étape également assez délicate. Le choix des arômes permet en effet d’apporter une réelle saveur au produit final de l’e cigarette. Les arômes permettent également une grande personnalisation du combustible pour lui donner un goût tout à fait unique avec les saveurs qu’on désire. En effet, il existe une multitude d’arômes, notamment les arômes alimentaires avec différentes saveurs et différentes senteurs. Vous avez la possibilité de choisir un arôme spécifique ou encore d’opter pour un mélange de plusieurs arômes suivant ses goûts et selon le résultat attendu. Toutefois, pour effectuer des mélanges, assurez-vous que les concentrations dans les flacons soient les mêmes.

Le choix d’un arôme pour e liquide d’un vapoteur peut s’orienter vers des produits très divers avec notamment : l’arôme banane, l’arôme vanille, l’arôme mangue, l’arôme cannelle, l’arôme citron, l’arôme-tabac, l’arôme menthe, l’arôme boisson et autant d’autres. Choisissez l’arôme qui vous plaît le mieux pour sentir les saveurs les mieux indiquées pour vous. Par ailleurs, privilégiez les arômes destinés à cet usage et lisez attentivement les flacons.

En effet, il est bien utile de connaître la concentration des arômes pour les introduire dans sa solution. Une seringue graduée est utile pour prendre des mesures exactes. La quantité d’arôme dans une solution doit être entre 15 % et 25 % en fonction de la concentration. Après l’ajout de l’arôme dans sa préparation, les fragrances n’apparaissent pas aussitôt. En effet, un temps de maturation ou d’épanouissement appelé steep est nécessaire pour permettre à l’arôme de s’affirmer pour laisser apparaitre les senteurs. Ce steep peut durer deux jours à quelques semaines en fonction de l’arôme.

Apporter de l’originalité avec les additifs

Lorsque vous vous rapprochez du terme de votre préparation et que vous ne voyez toujours pas de réelle ressemblance avec les produits-vedettes commercialisés sur le marché, sans doute qu’il y a encore un manque d’additifs. Les additifs dans les cigarettes ont une bonne utilité. Ce sont des composés optionnels à ajouter à un e liquide à vapoter, mais ils revêtent généralement une grande importance.

Les additifs permettent ainsi de personnaliser sa production et de lui donner un caractère spécial. Il existe plusieurs types d’additifs certains plus connus et utilisés que d’autres. Leur volume dans la solution finale doit être compris entre 1 et 3 %. Ces additifs permettent notamment d’apporter :

  •  de la fraîcheur ;
  •  une sensation fumée ;
  •  une sensation mentholée ;
  •  un goût sucré ;
  •  un goût épicé.

Les additifs sont donc des composants optionnels, mais d’une grande utilité pour apporter des saveurs supplémentaires, pour corriger des problèmes ou encore pour apporter un certain équilibre. Toutefois, ces composés sont très sensibles et en abuser peut rendre l’e liquide invapotable dans la cigarette électronique. Chaque additif a une action spécifique. Comme exemples d’additifs, nous avons le sweetener, l’acétyle pyrazine, le sour ou encore la vanilline.

L’étape de la dégustation

Cette étape est à coup sûr l’une des plus importantes, car l’on pourra enfin savourer son chef-d’œuvre et retrouver tout ce dont on a besoin pour vapoter un e liquide. À cette étape, lorsque vous n’êtes pas encore convaincu du rendu, vous avez toujours la possibilité de rectifier le tir en ajoutant de l’arôme ou la base. Lorsque le goût est trop fade, il faut rajouter un peu d’arôme et attendre bien sûr le temps de maturation. Pour des goûts trop forts, vous pouvez par contre rajouter un volume de base. Avec de l’exercice, de la pratique et en suivant les consignes de base, vous parvenez assez aisément à avoir un combustible agréable pour vapoter. Les mesures de sécurité sont toutefois capitales à respecter.

Les mesures de sécurité

La préparation du e liquide est assez simple, mais des dispositions idoines sont indispensables pour se préserver ainsi que son entourage. La nicotine présente dans ce comprimé même à faible dose expose à certains dangers. Ainsi, il est indispensable de porter l’équipement de sécurité requis notamment des gants et des lunettes de protection. De même, il faut isoler ces liquides de son entourage et les placer dans des lieux adaptés. Mettez vos flacons de e liquide à l’abri du soleil et des rayons ultraviolets.

Des astuces bien utiles

Disposer de certaines astuces durant la conception de son propre e liquide permet de disposer d’atouts très intéressants. Le temps de maturation du e liquide dépend généralement de l’arôme, mais bien d’autres astuces permettent d’optimiser ce temps. Pour réduire le temps de maturation, vous pouvez déjà opter pour des arômes avec un temps de maturation réduit. Par ailleurs, le stockage joue également un rôle important. Il faut mettre le e liquide à l’abri des rayons UV. De même, en secouant de manière virile le flacon du liquide, la maturation peut également s’accentuer. Avec une goutte de vodka ou de vinaigre, le steep également peut être optimisé.

Lorsque vous fabriquez par vous-même votre e liquide de vapoteur, il est nécessaire de prendre diverses notes pour retenir les résultats que produisent les différentes combinaisons. Ceci est indispensable pour trouver une recette adaptée à soi et qu’on peut modifier à son gré pour avoir les meilleures sensations. Pour finir, en raison du temps de maturation conséquent, anticiper sur la fin de votre stock d’e liquide actuellement en cours est bien utile. Pendant que vous avez un stock en cours d’utilisation, préparez déjà vos prochains flacons et mettez les en maturation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here