Pour votre entreprise, peut-être devez-vous acheter un utilitaire ? Quels sont les éléments importants à considérer avant d’acheter un camion d’occasion ? La question du budget se pose habituellement lorsqu’on cherche à faire l’achat d’un camion. Vous pouvez économiser près de la moitié du prix qu’il vous en coûterait pour acheter un nouveau camion en cherchant un modèle usagé. Voici ce que vous devriez savoir pour vous aider à faire le bon achat.

Un camion adapté à vos besoins

camion-occasionIl est très facile de se laisser emporter avec la majesté d’un camion et d’oublier ses besoins réels. En retour, vous dépensez plus que ce dont vous avez vraiment besoin pour vous procurer un camion qui fait à peu près tout sauf ce dont vous avez besoin.

Identifiez le but que vous avez pour le camion :

  • Si l’utilisation principale est pour le remorquage, alors vous vous concentrerez sur sa puissance et sa capacité de remorquage
  • considérez la façon dont vous utiliserez le camion, en ville, sur l’autoroute, à la campagne en tout-terrain,
  • à quelle fins commerciales,
  • s’il sera utilisé sur une base quotidienne ou seulement de temps en temps,
  • etc.

Tenez compte de vos préférences

Une fois que vous avez couvert les besoins réels, il est important maintenant de travailler sur vos préférences personnelles et la commodité qu’offre chaque modèle de camion. Par exemple, n’achetez pas un gros camion si vous n’avez pas assez d’espace ou si vous avez l’intention de l’utiliser en ville, car vous aurez aussi des problèmes de virage et de stationnement.

Si vous êtes un fanatique du tout-terrain, vous devrez peut-être renoncer au confort de conduite sur l’autoroute et vous procurer un véhicule hors route à toute épreuve. Cependant, vous devez toujours garder à l’esprit les autres utilisateurs du camion.

De même, malgré les progrès considérables réalisés dans l’équipement des camionnettes en articles de luxe, tout le monde ne les apprécie pas. Parfois, le luxe supplémentaire se fait au détriment d’une autre chose à laquelle vous accordez plus de valeur. Il est donc important de peser toutes les options et de déterminer quelle sera votre expérience dans le camion. Une autre considération importante à faire à ce stade est de savoir si vous voulez avoir un moteur à essence ou diesel. Chacun a ses avantages et ses commodités, mais le budget peut aussi jouer un rôle, surtout dans le cas d’une camionnette destinée au transport régulier de charges lourdes.

Le coût total du camion

Lorsque vous faites des comparaisons, la première est généralement le prix du camion. Il peut s’agir de comparaisons entre différents modèles de camions ou entre les différents concessionnaires auprès desquels vous envisagez d’acheter.

camion-entretienLa plupart des gens ont tendance à n’utiliser que le prix donné lorsqu’ils font des comparaisons, mais ce n’est pas la bonne façon de le faire. Vous devez utiliser le coût total qui tient compte de l’entretien et des réparations que vous aurez à faire sur le camion.

Il s’agit notamment des améliorations que vous prévoyez d’apporter et des réparations que vous découvrirez qu’il vous faudra faire pour utiliser correctement la voiture. Vous ne devriez pas assumer le coût des réparations et des améliorations. Des choses simples comme le remplacement des écrous et des boulons, des roues neuves, des pièces de transmission, des pièces de freins, des pièces de porte, des pièces de moteur neuves, etc. et des améliorations comme la peinture, la sellerie et les garnitures, le système audio sont très coûteux quand on considère leur somme totale.

Cela vous permettra de décider si vous restez avec un camion que vous avez peut-être acheté à un prix beaucoup moins cher mais qui nécessite un certain investissement pour le réparer ou mieux l’équiper, ou si vous en choisissez un qui est assez cher mais qui est déjà opérationnel. Quel que soit votre choix, vous devez connaître le coût total.

Vendeur privé ou concessionnaire

C’est généralement l’une des considérations les plus importantes avant l’achat d’un camion d’occasion parce que les différentes options ont des avantages et des inconvénients différents. Par exemple, travailler avec un vendeur privé vous donne l’avantage d’obtenir le véhicule d’une personne ayant une connaissance intime du camion, et vous pouvez poser des questions comme pourquoi le camion est vendu et trouver un historique plus récent des contrôles.

Vous disposez également d’une plus grande marge de manœuvre pour négocier et tester le camion qu’avec un concessionnaire. D’autre part, avec un vendeur privé, vous achetez la camionnette « telle quelle », ce qui signifie qu’il n’y a aucune garantie sur le camion. Vous manquez également d’options de financement si vous en avez besoin, et vous devez être prêt à faire les démarches administratives nécessaires et à rencontrer les différents vendeurs privés.

Travailler avec des concessionnaires offre une variété, des garanties et des certifications d’inspections complètes effectuées par des experts, des options de reprise et une protection juridique accrue. D’un autre côté, vous avez affaire à des agents de vente insistants qui peuvent vous aveugler sur l’ensemble de la situation, peu de marge de négociation et des prix beaucoup plus élevés.

Le carnet d’entretien du camion

L’une des premières choses à vérifier avant même de négocier le prix du camion est le carnet du véhicule. Il vous permet également de connaître l’état du camion malgré son apparence et l’endroit où vous achetez.

Demander et examiner le calendrier des réparations et de l’entretien du camion. Même si le camion a l’air neuf et qu’il est vendu chez un concessionnaire de bonne réputation, vous devez quand même passer en revue son rapport de réparations et son calendrier d’entretien. Un rapport de réparation s’ajoute à toutes les informations que vous obtiendrez dans le rapport CarFax en remplissant les détails que vous avez pu omettre.

Une fois que vous avez le rapport de réparation, vous devez examiner les différentes zones qui ont fait l’objet de réparations et le type de réparations effectuées. Si une zone a fait l’objet de réparations régulières, cela indique un problème important et il vaut mieux éviter le camion, même si on vous dit que le problème a été réparé de façon permanente. Un calendrier d’entretien est important et les dossiers doivent correspondre au calendrier recommandé par le fabricant. Des programmes d’entretien irréguliers mettent en évidence une voiture qui n’a pas été bien entretenue. Cela signifie que vous vous retrouverez probablement avec une voiture problématique et que même la personne qui la vend n’a pas une idée claire des besoins mécaniques de la voiture. Confirmer le calendrier des réparations et de l’entretien avec un mécanicien professionnel.

Faites l’essai du véhicule

La seule façon d’évaluer correctement si le camion d’occasion sera un bon choix est de le conduire. Pas seulement un petit tour dans le voisinage, mais un vrai essai routier assez long pour vous permettre de bien sentir le camion et de le soumettre à plusieurs tests et si possible dans des conditions similaires à celles dans lesquelles il sera utilisé la plupart du temps une fois en votre possession.

En fait, il est recommandé de faire deux essais routiers au lieu d’un comme d’habitude pour les camions neufs. Vous regardez à la fois la qualité de l’expérience de conduite et la solidité mécanique du camion.

Parmi les choses à vérifier et à évaluer leur qualité, il y a :

  • l’électronique du camion
  • les porter et les fenêtres doivent toutes fonctionner sans à-coups, les portes se verrouillant à l’intérieur et à l’extérieur,
  • les phares, les feux de freinage et les clignotants devraient tous fonctionner,
  • le système de divertissement devrait fonctionner correctement,
  • la climatisation devrait également fonctionner sans problème pendant toute la durée de l’essai routier,
  • vérifiez l’accélération, les virages, le freinage et le contrôle de la voiture,
  • écoutez les bruits bizarres et faites rouler la voiture à des vitesses différentes, car des vitesses plus faibles peuvent vous empêcher de détecter des problèmes mécaniques ou de carrosserie.

Renseignez-vous sur l’usage qui a été fait du camion

Une partie importante de votre liste de contrôle est de savoir pour quel travail le camion a été utilisé avant d’être vendu. Lorsque vous l’obtenez d’un vendeur privé, vous devez d’abord savoir pourquoi le camion est vendu, puis pour le concessionnaire et le vendeur vous devez trouver les tâches pour lesquelles le camion a été utilisé. C’est important parce que vous l’utiliserez pour savoir ce qu’il faut rechercher lors de l’inspection du camion et même pour mesurer le type de pression à laquelle il a été soumis. Il vous aidera à savoir si la voiture peut correspondre à votre objectif, mais plus important encore, s’il faut la sauter ou l’acheter.

Vous devriez vous méfier des véhicules qui ont été utilisées à des fins de location. C’est parce qu’ils sont à peine conduits avec soin par rapport aux véhicules personnels. Ils ont également plus de kilométrage .

De plus, vous devriez vous méfier des problèmes mécaniques qui passent inaperçus puisque la plupart d’entre eux ne font l’objet que d’un entretien général et peuvent avoir quelques coups dans les pièces et en dessous. Ce n’est pas non plus une bonne idée d’obtenir des camions qui font des travaux lourds depuis longtemps parce que la plupart de leurs pièces ont été sollicitées et seront sujettes à la défaillance après une courte période.

Assurez-vous de vérifier sous le camion

Sous le camion se trouve le seul endroit sur lequel vous devriez vous concentrer lorsque vous l’inspectez. Il révèle plusieurs aspects du camion, son utilisation et un certain nombre de problèmes mécaniques auxquels il peut être confronté. Cette inspection doit être effectuée en plein jour et avec le camion surélevé. Parmi les choses à vérifier, mentionnons les fuites ou les dommages, et même les réparations faites aux dommages antérieurs.

Les autres pièces à vérifier comprennent les freins, la direction, l’arbre d’entraînement et les joints en U. Ces pièces sont généralement soumises à beaucoup de contraintes et de mouvements, ce qui signifie qu’elles sont plus susceptibles d’être endommagées et auront un impact sur les performances de votre camion.

Vous devez également vérifier la rouille structurelle. C’est important parce que même si la rouille sur l’essieu et les ressorts du camion est courante, la rouille structurelle est dangereuse car elle est plus profonde et affecte l’intégrité du véhicule. Le meilleur test est de voir si vous pouvez percer un trou sur une pièce de métal, cela signifie qu’il a une rouille structurelle et vous devez courir car il est la preuve que le métal et cassant et faible de la rouille. Vous devez également tenir compte du type de disposition des essieux et des configurations pour vous assurer qu’ils correspondent à vos besoins.

Vérifier les niveaux et l’état de l’huile moteur

L’état de l’huile moteur vous informera de l’état d’entretien du camion et vous donnera également une idée de la performance à attendre et du moment où il faut passer sur un camion d’occasion. Il y a plusieurs liquides clés que vous devriez vérifier.

Commencez par l’huile moteur, qui devrait être plus facile d’accès. Vérifiez qu’il est au bon niveau et, selon l’âge ou le kilométrage de la voiture, vérifiez les vidanges d’huile et vérifiez s’ils sont conformes aux recommandations du constructeur. L’huile doit être lisse : une présence de particules indique que les composants du moteur s’usent. Sa couleur doit être jaune ou ambre si elle est en bon état. Lorsque la couleur est noire, cela indique que l’huile moteur doit être changée. Si vous remarquez également une strie laiteuse dans la couleur, il s’agit d’un pointeur vers un liquide de refroidissement qui fuit. Pour connaître la texture de l’huile moteur, vous devrez sentir l’huile de la jauge entre vos doigts, alors soyez prêt à vous salir.

Vérifiez aussi les autres fluides

Une fois que vous avez fini avec l’huile moteur, vous devez vérifier les liquides de transmission, y compris le liquide de transmission, le liquide de frein, le liquide de refroidissement et le liquide de direction assistée. C’est le liquide de transmission qui assure le bon fonctionnement des engrenages, des embrayages, des soupapes et des autres pièces du camion. Son niveau ne doit pas être bas puisqu’il fait partie d’un système fermé à moins qu’il n’y ait une fuite. Vous devriez vérifier sa qualité qui devrait être indiquée par sa couleur ambre ou rouge si elle est bonne.

Toute autre couleur comme le brun et la présence d’une odeur de brûlé indique un problème ou la nécessité d’un remplacement. Le liquide de refroidissement, par contre, est ce qui absorbe la chaleur produite par le moteur et garde le mécanisme au frais.

Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites et que les niveaux requis sont maintenus. Si le camion a parcouru plus de 80 000 km, il devrait avoir un nouveau liquide de refroidissement. Le liquide de frein assure le mouvement en douceur des freins et il est également dans un système fermé, il ne doit donc jamais descendre. Ce devrait être le premier endroit à vérifier si la pédale de frein a une sensation étrange. Il peut être contaminé par l’eau et il peut aussi fuir. Assurez-vous que les niveaux sont corrects et que la couleur est dorée comme preuve de son bon état.

Vérifier l’absence de rouille

Une des choses dont vous devriez vous méfier, c’est la rouille. En plus de chercher la rouille qui se trouve sur le dessus, vérifiez aussi s’il n’y a pas de peinture surélevée, généralement sous forme de bulles d’air. Il peut sembler facile de rejeter de petites taches de rouille et de penser que la peinture les éliminera peut-être. Mais la présence de rouille est plus qu’une simple plaie visuelle. Cela indique que le camion est vieux ou qu’il a été mal entretenu. Un vieux camion ne vous servira à rien même pour des travaux légers, mais plus pertinent, la rouille compromet l’intégrité de la carrosserie du camion, elle entraîne aussi plusieurs problèmes mécaniques et se propage rapidement d’un point à un autre.

Dans certains cas, vous constaterez que la rouille est sévère au point qu’elle cause des trous sur les composants métalliques dans diverses sections du camion. La rouille le long du châssis et de la plate-forme du camion est pire parce qu’elle peut facilement causer la rupture des zones touchées. La rouille du cadre compromet également la capacité de la camionnette à vous protéger contre les accidents et ne sert qu’à augmenter le risque d’un accident. La rouille et la corrosion qui se produisent à l’intérieur des coutures de la carrosserie et le long des ailes sont également graves et ne doivent pas être ignorées.

N’oubliez pas de vérifier l’intérieur tout aussi minutieusement

Habituellement, l’inspection d’un utilitaire d’occasion se concentre sur l’extérieur et sous le capot mais cela ne devrait pas se faire au détriment des sections intérieures. Bien que l’essai routier vous révélera beaucoup de choses sur la cabine du conducteur, il ne vous aidera pas à obtenir la sensation des passagers et le confort général, ainsi que l’espace offert par le camion.

Tout d’abord, vous devez inspecter le rembourrage, les joints et les fixations du siège et vous assurer qu’il n’y a pas de pièces desserrées ou brisées.

Lorsque vous vérifiez l’espace, vérifiez chaque aspect, par exemple, l’espace pour les pieds, la taille des sièges et la capacité d’asseoir des adultes, l’espace pour les bagages et toutes les dispositions spéciales pour le confort. En plus de l’espace et de l’intégrité des sièges, vérifiez que les autres appareils comme les ceintures de sécurité et les leviers de fenêtre fonctionnent et sont en bon état, et que les sièges sont facilement réglables. Vérifiez également que les airbags passagers sont en place, surtout si vous avez un camion.

Ayez une liste de ce sur quoi vous êtes prêt à faire des compromis

Après vous avoir donné beaucoup de ce que vous devriez rechercher et être prudent, il est important de noter que vous n’êtes pas susceptible de trouver un camion d’occasion sans  des défauts dans un domaine. Les principales raisons pour lesquelles les gens choisissent de vendre leurs camions sont soit des problèmes mécaniques, la vieillesse ou la camionnette ont déjà parcouru de nombreux kilomètres et la nécessité d’améliorer. Il y a aussi ceux qui s’occupent de récupérer et de reconstruire les camions qui sont tombés en panne pour diverses raisons avant de les remettre sur le marché.

Cela signifie que vous devrez faire certains compromis à un moment donné. Par exemple, vous pourriez renoncer à des éléments de luxe pour un camion mécaniquement sain, puis choisir de faire la mise à niveau de votre propre plus tard.

Si vous cherchez un camion pour des travaux lourds, alors vous voudriez un camion plus récent avec plus de capacités de remorquage et de transport, et tant que ces pièces sont en bon état, vous pouvez trouver comment résoudre les défauts de la camionnette peut avoir. Avoir une idée de ce sur quoi vous serez prêt à faire des compromis vous permet d’avoir un moment facile à faire la sélection, mais ne signifie pas que vous obtenez vous devriez obtenir un mauvais choix. Vous devriez toujours identifier les problèmes défectueux et les utiliser pour obtenir une bonne affaire et aussi utiliser leur coût pour déterminer si le camion en vaut la peine.

Créez une liste restreinte de trois modèles

Bien qu’il s’agisse de camions d’occasion, la plupart de leurs caractéristiques sont largement influencées par les modèles et le constructeur. Cela signifie que vous devrez toujours faire vos devoirs sur les caractéristiques et les spécifications des différents modèles comme vous le feriez en cherchant une nouvelle voiture. Pour vous donner le choix, il est préférable d’avoir un choix de trois modèles de différents fabricants selon la taille et la puissance que vous désirez.

Les prix dépendent du modèle et bien que certains modèles se déprécient plus rapidement, certaines marques ont encore de la valeur et peuvent encore être chères sur le marché de l’occasion, même si elles ont plus de kilomètres ou plus d’années que d’autres.

Demander des garanties aux concessionnaires

Peu importe la camionnette que vous choisissez d’acheter ou l’endroit où vous l’achetez, vous allez probablement dépenser de l’argent en réparations à un moment donné. C’est pourquoi vous devez obtenir des garanties, surtout si vous achetez chez un concessionnaire. La plupart des concessionnaires offrent des garanties pour leurs camionnettes afin de garantir la qualité des réparations et de l’entretien qui ont été effectuées.

Les garanties sont habituellement limitées, mais elles aideront à compenser toute réparation qui pourrait survenir pendant cette période. Pour les vendeurs privés, vous devez vérifier si les pièces principales comme le moteur et la transmission sont toujours sous garantie.

S’ils ont fait l’objet de réparations importantes ou installer de nouveaux équipements, vous devez vous assurer qu’ils ont été couverts par la garantie afin d’éviter d’encourir des coûts similaires si les pièces ne tiennent pas le coup pendant la période prévue. Mieux encore, vous pouvez vérifier auprès des concessionnaires s’ils peuvent offrir des garanties prolongées comme celles offertes à leurs camions neufs. Ceci est particulièrement important lorsque le véhicule sera soumis à une utilisation fréquente, ce qui le rend susceptible de tomber en panne.

Obtenir un deuxième avis qualifié

Même le conducteur le plus avisé ne peut pas tout savoir quand il s’agit d’inspecter une camionnette usagée. Un manque d’expérience, de compétences et d’équipement y contribue. La plupart des acheteurs hésitent habituellement à faire appel à un tiers mécanicien qualifié pour effectuer une inspection plus approfondie, soit parce qu’ils ne savent pas que de tels services sont facilement disponibles, soit parce qu’ils ne veulent pas encourir les coûts supplémentaires ou s’attendre à avoir de la difficulté à convaincre le vendeur de les laisser faire l’inspection.

Il existe de nombreux services que vous pouvez utiliser pour un contrôle qualité et vous avez la possibilité d’utiliser une inspection mobile ou une inspection de garage. Vous devriez considérer le coût de l’inspection comme une forme d’investissement, car il vous permet de découvrir ce qui ne va pas et ce qui est bien avec la voiture avant d’investir vos milliers de dollars dans un achat. Il vous donne non seulement la tranquillité d’esprit que vous avez un bon camion, mais surtout vous aide à éviter d’acheter un camion problématique. L’inspection par un mécanicien qualifié comprend notamment la vérification de l’équipement et des options disponibles sur le camion, la détermination de l’état du camion, de tout problème avec son châssis et sa chaîne cinématique qui pourrait être caché, et des codes de moteur qui pourraient indiquer des problèmes avec le wagon.

Dernier conseil : soyez à l’affût des camions d’occasion qui font l’objet de rappels

Un grand nombre de modèles de camions sont touchés par les rappels chaque année. Ces rappels vont de l’explosion d’airbags, du décrochage du moteur pendant la conduite, de ceintures de sécurité et de transmissions défectueuses, ainsi que des circuits automobiles, entre autres choses. Ce sont des problèmes qui peuvent facilement entraîner des problèmes comme des incendies, un système de sécurité compromis et des accidents. Bien que les voitures neuves ne puissent pas être vendues lorsqu’il y a un rappel ouvert pour elles, aucune protection de ce genre n’est offerte pour les voitures d’occasion, ce qui signifie qu’on peut quand même vous vendre un camion d’occasion qui a un rappel ouvert non fixé.

Il s’agit d’un problème répandu étant donné les rapports récents qui montrent que jusqu’à 25 % des véhicules rappelés ne sont pas réparés.

Cela signifie que vous courez un risque élevé de rester coincé avec un problème connu de défectuosité qui justifiait un rappel mais que le propriétaire du véhicule ou le concessionnaire automobile a choisi d’ignorer. Vous pouvez également consulter le site Web du fabricant pour savoir si le modèle et l’année du camion ainsi que le numéro de châssis ont été inscrits comme devant faire l’objet d’un rappel.

Même lorsqu’on vous informe que les problèmes de rappel du camion ont été réglés, demandez un deuxième avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here