Maison et Jardin Actuels, le magazine-phare du groupe HD Média a, depuis plusieurs années, renouvelé en profondeur le modèle économique de la presse professionnelle. Un positionnement de niche, pointu et accessible, associé à une volonté assumée de faire le lien entre professionnels et passionnés permettent au titre de cartonner dans un contexte pourtant morose pour le secteur des médias papiers.

Le groupe HD Média ne se limite pas au magazine Maison et Jardin Actuels. Il compte trois autres titres (Déco Mag, Maison Actuelle et Cheminée Actuelle), visant également des secteurs de niche, et se présente depuis plusieurs années comme le groupe de médias dédiés à la décoration, à l’art de vivre et au design.

Pourquoi un tel succès ? Parce que les équipes de HD Média ont fait le choix, dès le début, d’un positionnement ambitieux et différenciant. Ils sont sortis des sentiers battus de la presse professionnelle pour anticiper les mutations profondes du marché et des habitudes de consommation.

A l’ère du Web, les passionnés sont devenus des experts. Ils souhaitent une information pointue qui leur permette de se mettre au même niveau que les professionnels. C’est cette exigence de montée de gamme que cherche à satisfaire HD Média. Des magazines avec une vraie plus-value informationnelle sectorielle.

Mais le succès de l’avis Maison et Jardin Actuels et des autres publications de HD Média tient aussi au choix assumé de la direction du groupe de faire de ses magazines une passerelle naturelle entre passionnés et professionnels. Par une information pointue et ciblée bien sûr, mais aussi de façon beaucoup plus directe.

Les magazines du groupe permettent en effet de mettre en relation et de showcaser les savoir-faire d’artisans et de professionnels de la décoration et du design exceptionnels. De quoi donner des idées aux uns et aux autres et proposer à chacun d’élever ses attentes et ses objectifs.

La philosophie des magazines HD Média aurait peut-être été qualifiée d’élitiste il y a quelques années. Elle est en tout état de cause exigeante. Et cela tombe bien : c’est exactement ce que demandent les lecteurs qui ne sont plus prêts à payer pour des publications génériques juste pour passer le temps. Internet est passé par là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here