Pour un débutant, la rédaction d’un business plan peut représenter une tâche colossale. Il s’agit cependant d’une tâche que vous ne pouvez pas vous permettre de repousser ou d’ignorer. Rédiger un solide business plan est en effet essentiel à la survie et au développement de votre entreprise. Pour aller plus rapidement et bénéficier du travail d’experts à petit prix, vous pouvez tout simplement procéder au téléchargement en ligne d’un modèle de business plan. Voici quelques conseils pour compléter votre template et réussir la réalisation de votre business plan.

Présenter son entreprise : que dire ? 

Peu importe le modèle de business plan que vous avez choisi, la partie où l’entreprise est présentée ne doit pas être un fourre-tout. Le lecteur n’est en effet pas obligé de TOUT savoir sur votre activité. Ne sélectionnez alors que les éléments les plus importants, tout en veillant à donner un aperçu complet des services/prestations de votre structure. Vous devrez par exemple informer vos lecteurs de l’objectif de cette dernière. Les réponses aux questions ci-après devront être disponibles dans cette partie :

  • Quelle est votre ambition sur le long terne ?
  • Pourquoi avez-vous décidé de développer cette entreprise ?

Vous devrez également préparer un plan d’action, une stratégie viable et un business model, tout en exposant les relations stratégiques existantes. Pensez aussi à inclure les perspectives actuelles sur votre marché avec les possibilités (et opportunités) futures. 

Décrire efficacement son offre de produits et services

Pour un business plan réussi, il est aussi indispensable de bien décrire votre produit (ou service) tout en prenant le soin de mettre l’accent sur la valeur qu’il apporte à votre marché cible. Pour justifier vos arguments, vous pouvez faire une étude de marché. Assurez-vous de réaliser une présentation claire de ce que vous vendez. Des précisions sur les raisons pour lesquelles votre produit/service est meilleur que celui de la concurrence doivent aussi être données. 

Si vous vendez des produits, indiquez qui est le fabricant, le distributeur et le détaillant. Donnez aussi des exemples de votre processus de fabrication, de la disponibilité des matériaux ainsi que de la manière dont vous gérez l’inventaire et l’exécution. Il est également important d’inclure ici les informations sur les brevets, les droits d’auteur ou les marques. Dans le cas où vous prévoyez de proposer de nouveaux produits ou services à l’avenir, incluez-les également ici.

La stratégie marketing est essentielle pour rédiger un bon business plan

Dans cette section, vous définissez votre stratégie marketing en abordant les détails de votre analyse de marché, vos ventes, votre service client, votre publicité et vos relations publiques. Il faudra aussi expliquer comment vous atteignez vos segments de marché. Les réponses aux questions suivantes doivent être données :

  • Quelles tactiques promotionnelles et quels canaux de marketing utilisez-vous actuellement ?
  • Quel positionnement et quel message souhaitez-vous communiquer à votre audience ?
  • Quels sont les canaux les plus rentables ?
  • À quoi ressemble le marketing de la concurrence ?
  • Est-ce qu’il existe des segments de marché qui sont délaissés, et donc plus faciles à capturer ?

Répondez à toutes ces questions en donnant le plus de détails possible dans votre business plan.

L’étude concurrentielle : une étape clé de la rédaction du plan d’affaires

L’analyse de la concurrence va de pair avec une étude de marché. Pour réussir, vous devez alors avoir une compréhension claire de ce que proposent les entreprises opposées. Une fois que c’est le cas, prenez le soin d’expliquer pourquoi et comment vous prévoyez de capturer des parts de marché. Qui sont vos concurrents et quelles sont leurs principales forces et faiblesses ? Dans quels domaines gagnerez-vous un avantage concurrentiel et comment allez-vous vous y prendre ?

L’équipe dirigeante et le management de l’entreprise

Si vous êtes en train de construire un business plan pour convaincre des investisseurs, vous êtes alors tenu d’inclure dans ce document, des informations sur les dirigeants et les gestionnaires actuels travaillant pour l’entreprise. Présentez-les évidemment sous leur meilleur jour. Pour les investisseurs par exemple, il est important d’indiquer qui sont ces personnes et quelle est leur expérience.

  • Expliquez pourquoi l’équipe dirigeante est la meilleure équipe en place pour atteindre les objectifs fixés dans le business plan. 
  • Expliquez aussi comment vous allez répartir et organiser les tâches de l’entreprise : le plan d’exploitation et de gestion vise à décrire exactement comment l’entreprise fonctionne.

Le plan d’opérations mettra par ailleurs en évidence la logistique de l’organisation telle que : les différentes responsabilités de l’équipe de direction, les tâches assignées à chaque division au sein de l’entreprise et les besoins en capital et en dépenses liées aux opérations de l’entreprise. 

Si vous êtes une petite entreprise, vous devez également inclure des informations sur les employés. Si vous prévoyez d’embaucher, cette section doit en outre décrire la structure organisationnelle et les responsabilités de l’équipe.

Terminez par de solides prévisions financières

Le prévisionnel financier est peut-être la partie la plus importante d’un business plan, du moins dans le cadre d’une demande de financement. C’est ici que vous incluez vos prévisions de chiffre d’affaires, de profits et pertes pour les trois prochaines années. Le prévisionnel financier doit par ailleurs répondre à un certain formalisme et certains tableaux doivent nécessairement y apparaître.

Il s’agit notamment du compte de résultat prévisionnel, du budget de trésorerie, du bilan prévisionnel et du plan de financement prévisionnel. Les chiffres indiqués ici doivent confirmer tout ce que vous avez évoqué dans la partie rédactionnelle du business plan. Vous devrez de ce fait vous atteler à cette section, une fois que vous avez terminé tout le reste du plan. Cela vous permettra de vérifier que vos chiffres font bel et bien sens. 

Un business plan sera en outre le meilleur indicateur qui puisse être utilisé pour juger de votre potentiel de réussite. Il ne devrait pas dépasser 30 à 40 pages, en dehors des pièces justificatives. Ainsi, si vous suivez attentivement ces 6 conseils, vous pourrez maximiser vos chances de réussir votre business plan et donc de développer votre entreprise. Un excellent business plan correctement formaté et rempli de chiffres et de données est donc un véritable atout, surtout si vous recherchez un financement conséquent. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here